Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Envoyer ce Blog à un ami | Avertir le modérateur

13/09/2008

Vitamine B12: nouvelles découvertes

Pour la première fois, des chercheurs britanniques mettent en avant les bienfaits à long terme de la vitamine B12 ( www.passeportsante.net/fr/Solutions/PlantesSupplements/Fiche.aspx?doc=vitamine_b_12_ps )quand il est absorbé naturellement.Rappelons que la vitamine B12 est notamment présente dans le poisson, la viande, le lait, les céréales.

« Nous avons découvert que les seniors dont l'alimentation est riche en vitamine B12 (www.healthandfood.be/html/fr/news/2007/2007-02-14_b12.htm ) , ont un risque de troubles de la mémoire ( www.prevention.ch/lamemoire.htm )divisé par six » affirment-ils dans les colonnes de la revue spécialisée Neurology. (cb9b0c90cfabe7bf21d7b4b1b5a51f9e.jpgwww.neurology.org )

Plus d'infos:

Le Pr Anna Vogiatzoglou et son équipe, de l'Université d'Oxford, appuient leur affirmation sur une cohorte de 107 personnes suivies pendant 5 ans. Agées de 61 à 87 ans, toutes ont été soumises à des tests de la mémoire et à un scanner cérébral.

« Les résultats sont particulièrement intéressants. Un simple enrichissement du régime alimentaire en vitamine B12 ( www.vulgaris-medical.com/encyclopedie/vitamine-b12-4835.html )suffirait à préserver dans une certaine mesure, nos capacités cérébrales » précise Vogiatzoglou. « Pas besoin donc de se lancer dans une supplémentation ». En effet, le simple fait d'adopter une bonne hygiène de vie couvrirait les apports recommandés.  (Source : Neurology, 9 septembre 2008)

01/09/2008

Oméga 3 pour sauver le coeur

L'insuffisance cardiaque est une pathologie ( www.md.ucl.ac.be/peca/coeur.html ) qui survient lorsque le coeur hypertrophié ne peut plus assurer efficacement son rôle de pompe. Face au manque de solutions thérapeutiques, les oméga-3 ( www.omega3.be/consumenten/fra/03_test.php ) sous forme d'huile de poisson pourraient s'avérer être un nouveau traitement potentiel, ce qui pourrait déboucher sur une modification des recommandations diététiques qui sont faites aux patients, a déclaré le Dr Jose Gonzalez Juanatey, porte-parole de la société européenne de Cardiologie, qui est extérieur à cette recherche.e7518feb0a79633118de076d6367782a.jpg

"Ceci confirme l'idée selon laquelle le traitement des patients souffrant d'insuffisance cardiaque ne repose pas uniquement sur les médicaments", a-t-il ajouté. Une équipe de chercheurs italiens a donné une dose quotidienne d'oméga-3 dérivés d'huile de poisson en comprimé, fabriquée par Norway's Pronova BioPharma, à près de 3.500 patients. Pour les médecins, le bénéfice obtenu serait le même pour des patients qui choisiraient des suppléments moins chers, ou qui mangeraient tout simplement plus de poissons gras, comme le saumon. (www.diabete-abd.be/pdf%20revue%200106/conseil%20diététique%20bis.pdf )

 

Plus d'informations85f2295eb479ea88a5cd834b5f5d9830.jpg

Un deuxième groupe était composé de patients dont le nombre était approximativement équivalent ayant reçu un placebo. Tous les patients ont été suivis pendant quatre ans.

Dans le groupe prenant de l'huile de poisson, 1.981 patients sont morts ddde4a72a96aea3270c0a99b457ba5150.jpg'insuffisance cardiaque ou ont été admis aux urgences pour ce problème. Dans le groupe placebo, ils étaient 2.053.

Dans une étude parallèle, la même équipe de médecins italiens a donné du Crestor, un médicament qui baisse le taux de cholestérol, à 2.285 patients. Et un placebo à 2.298 autres. Les patients ont ensuite été suivis pendant quatre ans environ. Une petite différence a été retrouvée entre les deux groupes dans le taux d'insuffisance cardiaque. En comparant les résultats des deux équipes, les chercheurs ont conclu que l'huile de poisson est légèrement plus efficace que le médicament, l'huile agissant mieux que le Crestor comparé au placebo.

Les acides gras oméga-3 provenant de poissons comme le saumon ou le thon ont fait la preuve de leurs bienfaits sur le coeur et le cerveau, bien que les scientifiques ne sachent pas exactement comment. Une hypothèse est que les membranes cellulaires étant composées de graisses, les huiles de poisson, par leur apport en oméga-3, pourraient les renouveler et les rendre plus solides. ( www.md.ucl.ac.be/loumed/V125,%202006/S322-328.pdf )

Les huiles de poisson sont par ailleurs connues pour augmenter le taux de bon cholestérol, tout comme pour prévenir un trouble anormal du rythme. A l'opposé, les statines, notamment le Crestor, agissent sur le mauvais cholestérol, qui n'a pas d'impact important sur l'insuffisance cardiaque. Les précédentes études, si elles ont mis en évidence l'apport des oméga-3 pour la santé, ne les avaient pas comparé à l'effet placebo. Reste à savoir si la consommation de compléments alimentaires à base d'huile de poisson est aussi bénéfique que le poisson lui-même.

Sources: (http://www.lancet.com   ou http://www.escardio.org )