Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

15/07/2012

Les affections à l'origine des euthanasies

La Commission fédérale de contrôle et d'évaluation de l'euthanasie vient de publier son rapport d'activités 2011. Ce rapport concerne les documents d’enregistrement des euthanasies pratiquées entre le 1er janvier 2010 et le 31 décembre 2011 examinés par la commission.

Au total, 2 086 déclarations d’euthanasie ont été introduites durant cette période. 52 % des patients avaient entre 60 et 79 ans. Dans 75 % des cas, le patient souffrait d’un cancer. 82 % des cas concernaient des néerlandophones et 18 % des francophones.

Toutes les affections qui ont donné lieu à une euthanasie étaient, au moment de celle-ci, conformément aux exigences légales, incurables et graves. La grande majorité d’entre elles (1567 soit 75%) étaient, comme dans les rapports précédents, des cancers (cette dénomination comporte toutes les affections malignes : tumeurs solides malignes, leucémies, myélomes,etc.). La plupart des patients avaient subi de multiples traitements à visée curative et/ou palliative.

 

Plus d'infos sur Topic santé

16/05/2012

Mort subite des sportifs : que faire?

Depuis quelques années plusieurs accidents cardiaques (Foé, Féher, Puerta...) ont eu lieu sur les pelouses des terrains de football. Le plus récent est celui de Muamba, le joueur de Bolton. santé, sport, mort, subite

Lorsque le directeur médical du marathon de Londres, Sanjay Sharma, a été appelé le mois dernier pour une personne qui s'était effondrée suite à une suspicion d’arrêt cardiaque à un kilomètre de la ligne d'arrivée, il s'attendait à trouver un homme d’une septantaine d’année.
« J’ai du cacher ma surprise lorsque j'ai vu une femme jeune et athlétique » a-t-il expliqué. « J'ai dû me ressaisir pendant quelques secondes avant de commencer la réanimation ».
La personne allongée sur le sol était Claire Squires, âgée de 30 ans. Elle a mis en avant les pathologies cardiaques qui tuent des personnes jeunes, en forme et qui excellent dans leur discipline, tout comme le footballeur italien Piermario Morosini et le nageur olympique norvégien Alexander Dale Oen.
(Plus d'infos sur Fan de santé )

24/02/2012

Plus de 4.600 personnes sont décédées ce mois-ci en Belgique

Le mois de février s'avère particulièrement meurtrier cette année. Durant les 23 jours du mois, les décès ont déjà connu une augmentation de 30% par rapport au mois de février 2011.

C'est l'entreprise de pompes funèbres Dela qui a annoncé ces chiffres sur VTM. Au total, 4.600 personnes ont sont décédées depuis le début du mois. Les raisons évoquées pour justifier cette hausse sont la vague de froid qui a frappé notre pays pendant deux semaines et l'épidémie de grippe.

13/11/2011

Ne restez pas assis !

Le congrès annuel de l’American Institute for Cancer Research (AICR) vient de s’achever à Washington (Etats-Unis). Consacrée à l’influence de nos modes de vie sur la survenue de cette pathologie, cette réunion médicale s’est plus particulièrement consacrée cette année aux effets de la sédentarité sur notre santé. Plusieurs études présentées à cette occasion ont montré que rester assis trop longtemps dans la journée augmentait les risques de contracter un cancer, et ceci même si l’on se rattrape avec deux heures de gym le week-end. (plus d'infos sur femme en santé)assis,congré,santé,mort,cancer,rester

23/10/2008

Tabac: l'horloge de la mort

L'Organisation mondiale de la santé (OMS) et des représentants de lutte contre le tabagisme ont inauguré une "horloge de la mort" supposée recenser le nombre de personnes qui succomberont d'une maladie liée au tabac. L'"horloge de la mort", qui montre le nombre de morts liées au tabac depuis le lancement des négocations sur la Convention internationale contre le tabagisme démarrées en octobre 1999, marquait déjà 40 millions de personnes lors de son inauguration.

Selon l'OMS, le tabac devrait tuer plus de 5 millions de personnes cette année, soit davantage que le taux de mortalité dû à la tuberculose, au sida et au paludisme combinés. "Cette épidémie touche les plus pauvres des pauvres", a indiqué Douglas Bettcher, directeur de l'Initiative de l'OMS Sans tabac.

Six cents délégués provenant de plus de 150 pays se réunissent à Genève cette semaine pour négocier un protocole à la Convention internationale, entrée en vigueur en 2005. Le protocole concernera le commerce illégal des produits du tabac. Ce commerce, lié au crime organisé et au terrorisme selon l'OMS, fait perdre chaque année 50 milliards de dollars de revenus des taxes aux gouvernements.

09:42 Publié dans Santé | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : horloge, mort, tabac, oms |  Facebook | |  Imprimer

31/08/2008

Botox: les dangers

De plus en plus prisée en Belgique, la toxine botulique ou botox n'est pas toutefois sans danger. Un traitement par la toxine botulique permet une diminution des rides au repos et lors de la mimique sans nuire à l’expression et à la personnalité du visage selon les défenseurs de l'utilisation du botox.

L'Agence européenne du médicament (www.emea.europa.eu/pdfs/human/referral/botox/426003fr.pdf ) a recensé plus de 600 cas où des personnes ayant reçu des injections de toxine botulique (Botox, www.toxinebotulique.org) ont subi de sérieux effets négatifs, et dans 28 cas, les patients sont morts, affirme l'hebdomadaire allemand Focus. Ces cas ont été recensés jusqu'à août 2007, écrit le magazine dans son numéro daté de lundi. En Allemagne, il s'agirait de 210 cas depuis 1994 dont 5 mortels, selon Focus, qui cite là l'Agence allemande du médicament. a884a7fbbb677d4707a09e9695302fcd.jpg

Plus d'infos...

En juillet 2007, l'Union européenne avait écrit aux professionels de santé pour les alerter des risques liés à cette toxine. Elle avait renforcé les précautions d'emploi et complété la liste des effets indésirables.

En février 2008, la Food and Drug Administration (www.fda.gov ), l'autorité américaine de surveillance du médicament, a pour sa part averti que l'usage du Botox pouvait avoir des effets dangereux, voire mortels, en cas de surdosage.

La FDA a évoqué notamment des difficultés respiratoires dans des cas d'usage thérapeutique et souligné que "les cas les plus sérieux ont provoqué l'hospitalisation et la mort".

Mais elle n'a pas pour autant interdit la substance, utilisée notamment par des millions de personnes dans le monde dans des traitements cosmétiques pour gommer les rides. Aucune victime n'avait reçu du Botox à des fins cosmétiques, avait souligné la FDA.

Peu avant cet avertissement de la FDA, une association consumériste américaine, Public Citizen, avait mis en cause l'innocuité du Botox, et affirmé que son usage était à l'origine de 87 hospitalisations aux Etats-Unis entre le 1er novembre 1997 et le 31 décembre 2006, et que 16 personnes en serait mortes. (AFP)

La toxine botulique, qui peut être commercialisée sous les marques Botox ou Vistabel (laboratoires Allergan), Myobloc ou Neurobloc (laboratoires Solstice Neurosciences) ou Dysport (laboratoires Ipsen), est à l'origine un poison violent, 40 millions de fois plus foudroyant que le cyanure. (www.danger-sante.org/category/botox)

Elle peut toutefois avoir des effets positifs ( www.sclerose-en-plaques.apf.asso.fr/dossier%20pdf/SEP_et_toxine_botulique.pdf)