Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

12/04/2012

Garder votre mémoire !

Les études le prouvent, entraîner son cerveau pour le garder en forme est l’un des moyens les plus efficaces de prévenir les risques de démences et de dégénérescence. Mais quelques conseils sont à prendre en compte pour obtenir les meilleurs résultats sans se lancer dans un entraînement fastidieux et pénible. (source: mieux veillir)imagesCA6CY60U.jpg

Jouer au puzzle, mener des activités artisanales ou stimuler régulièrement sa mémoire, autant de moyens de réduire le risque de ralentir le rythme de progression de la démence sénile.

Une équipe de chercheurs chinois vient encore de le confirmer avec une nouvelle étude qui démontre comment ces activités dans leur diversité peuvent contribuer à améliorer les capacités de raisonnement, de mémorisation et de langage de seniors et de personnes âgées en bonne santé physique et mentale.

L’étude a porté sur un échantillon de personnes entre 65 et 75 ans dont la vue et l’ouïe permettaient une communication suffisantes pour réaliser l’ensemble des activités proposées.

A raison d’une séance d’une heure deux fois par semaine pendant 12 semaines, les sujets devaient réaliser des exercices de mémoire, de raisonnement, de recherche de solution de problème, des lectures de cartes, des travaux manuels, une éducation à la santé associée à des exercices centrés uniquement sur le raisonnement.

23/09/2008

Testez votre mémoire

Quelle alimentation pour être performant? Une question que l'on se pose souvent pour nos jambes avant de faire du sport, mais pas pour notre mémoire?

Du glucose, voilà ce que votre cerveau réclame en premier lieu. Les sucres lents du pain complet, des céréales et des féculents constituent son principal carburant. Et comme le cerveau -contrairement au foie- ne possède pas de capacités de stockage, consommez-en à chaque repas. 7e6d0e57a7d321ce86df4df6713e1f24.jpg

Les vitamines, et particulièrement celles du groupe B, sont aussi des aliments privilégiés du cerveau. C'est le cas des vitamines B1 (pain complet), B3 (céréales, arachides), B6 (noix, bananes), B9 (légumes à feuilles vertes..) et B12 (viandes, poissons, volailles, fromages et œufs). Les neurotransmetteurs comme la dopamine, la noradrénaline, la sérotonine, peuvent bénéficier également d'un apport régulier en fer, magnésium et acides aminés

L'assiette quotidienne doit être également riche en acides gras oméga 3 (poissons gras, huile de noix ou de colza…). Saviez-vous que ces derniers étaient impliqués dans la structure même du cerveau ? Quant aux antioxydants des fruits et les légumes, eux aussi interviennent au niveau des cellules nerveuses.

Le Test:

Vous arrive-t-il fréquemment d'oublier où vous avez posé vos affaires (clés, lunettes…) ? OUI - NON

Avez-vous acheté plusieurs fois la même chose, oubliant que vous l'aviez déjà achetée ? OUI - NON

Oubliez-vous de temps en temps, la date du jour ? OUI - NON

Vous arrive-t-il d'oublier le nom d'une personne qui vient de vous être présentée ? OUI - NON

Si vous avez répondu OUI à deux questions, une consultation mémoire peut vous être utile. Consultez votre médecin généraliste ou un médecin spécialisé en micro-nutrition.  (Source : A quoi sert notre cerveau ?, Questions à Nicolas Chevassus-au-Louis, Spécifique Editions - IEDM et yahoo.fr)

Question:

Souffrez-vous de problèmes de mémoire? Lesquels?

13/09/2008

Vitamine B12: nouvelles découvertes

Pour la première fois, des chercheurs britanniques mettent en avant les bienfaits à long terme de la vitamine B12 ( www.passeportsante.net/fr/Solutions/PlantesSupplements/Fiche.aspx?doc=vitamine_b_12_ps )quand il est absorbé naturellement.Rappelons que la vitamine B12 est notamment présente dans le poisson, la viande, le lait, les céréales.

« Nous avons découvert que les seniors dont l'alimentation est riche en vitamine B12 (www.healthandfood.be/html/fr/news/2007/2007-02-14_b12.htm ) , ont un risque de troubles de la mémoire ( www.prevention.ch/lamemoire.htm )divisé par six » affirment-ils dans les colonnes de la revue spécialisée Neurology. (cb9b0c90cfabe7bf21d7b4b1b5a51f9e.jpgwww.neurology.org )

Plus d'infos:

Le Pr Anna Vogiatzoglou et son équipe, de l'Université d'Oxford, appuient leur affirmation sur une cohorte de 107 personnes suivies pendant 5 ans. Agées de 61 à 87 ans, toutes ont été soumises à des tests de la mémoire et à un scanner cérébral.

« Les résultats sont particulièrement intéressants. Un simple enrichissement du régime alimentaire en vitamine B12 ( www.vulgaris-medical.com/encyclopedie/vitamine-b12-4835.html )suffirait à préserver dans une certaine mesure, nos capacités cérébrales » précise Vogiatzoglou. « Pas besoin donc de se lancer dans une supplémentation ». En effet, le simple fait d'adopter une bonne hygiène de vie couvrirait les apports recommandés.  (Source : Neurology, 9 septembre 2008)