Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

20/08/2012

Le retour de la pilule pour homme?

La découverte d'une substance capable d'inhiber la production de spermatozoïdes pourrait déboucher sur une pilule contraceptive masculine réversible, sans perturbation de la production d'hormones mâles, selon une étude américaine. (Plus d'infos sur topicsanté.be)

"La substance produit une diminution rapide et réversible du nombre et de la motilité des spermatozoïdes, avec des effets déterminants sur la fertilité", commente James Bradner de l'Institut du cancer Dana-Farber à Boston, qui a dirigé l'étude.
La mise au point d'une pilule masculine se heurte à diverses difficultés: outre une demande très hésitante des hommes pour un tel produit, le principal problème tient au fait que les testicules ont une double fonction de production des spermatozoïdes, mais aussi des hormones masculines, responsables des caractéristiques viriles (voix, pilosité) et qu'il faut stopper uniquement la première et de manière temporaire.
Après des essais de traitements androgéniques ou de combinaisons androgène-progestagène, abandonnés en raison d'effets secondaires importants, les chercheurs se sont tournés vers diverses substances empêchant les spermatozoïdes de féconder l'ovocyte.
Selon les chercheurs américains, des injections quotidiennes de 50 à 100 mg/kg de la molécule JQ1 - qui inhibe la protéine BRDT impliquée dans la spermatogenèse - pendant six semaines, ont abouti à un effet contraceptif total chez les souris mâles traitées (Plus d'infos sur topicsanté.be)

05/07/2012

10 conseils pour éviter une cystite

Selon une récente enquête, un tiers des femmes belges (37%) a souffert au moins d’une infection urinaire au cours des 12 derniers mois*. Et la cystite est sans doute la plus connue et la plus répandue de ces infections. Elle survient fréquemment chez la femme, en raison de la proximité de l’urètre (canal de sortie de la vessie), du vagin et de l’anus, qui favorise la migration de certaines bactéries et le développement des infections urinaires.(Plus d'infos sur Topic santé)

Par définition, la cystite est une inflammation de la vessie qui peut trouver son origine dans différentes causes, mais on observe que la plupart des cystites sont dues à une infection par des bactéries (E. Coli pour 80 à 85% et staphylococcus saprophyticus pour 5 à 10%).

Comment prévenir la cystite?

 

1. En buvant beaucoup d’eau pour diluer les urines et réduire les risques d’infection.

 

2. En évitant le vin blanc, le champagne et les plats épicés qui ont tendance à modifier l’acidité des urines et à favoriser la prolifération des bactéries.

 

4. En portant des sous-vêtements en coton qui assurent une bonne ventilation et limitent les risques de macération (environnement chaud et humide propice à la prolifération des bactéries).

 

5. En évitant de porter des pantalons trop serrés, des maillots de bain mouillés,…    (Plus d'infos sur Topic santé)

03/06/2012

Près de 8.000 femmes se sont fait retirer leurs prothèses PIP

 

7.868 femmes ont bénéficié en France d’un retrait de prothèses mammaires PIP au gel de silicone frelaté, dont 5.257 à titre préventif, selon un bilan fin avril diffusé lundi par l’agence des produits de santé (Ansm). Ces prothèses avaient été au centre d’un scandale sanitaire mondial en début d’année. “Un total de 48 cas d’adénocarcinomes mammaires (cancers) a été déclaré à l’agence chez des femmes porteuses de PIP”, soit trois cas de plus qu’à la fin mars.

 

Pour rappel, elles sont également enlevées en Belgique.

11:37 Publié dans Santé | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : pip, sein, femme |  Facebook | |  Imprimer

11/05/2012

Cellulite : une technique dangereuse au laser !

Une nouvelle technique pour éradiquer la cellulite fait rage aux Etats-Unis : la Cellulaze™. Elle consiste à brûler au laser les fibres conjonctives qui provoquent l'aspect "peau d'orange" de la cellulite.

C'est le site allo-docteurs.fr qui en parle ! Une nouvelle technique anti-cellulite dangereuse débarque en Europe. La méthode, développée aux Etats-Unis, utilise un laser qui émet une lumière d'une longueur d'onde de 1440 nanomètres. Ce laser permet d'avoir une action profonde et d'atteindre les fibres conjonctives qui entourent les cellules graisseuses, responsables de la cellulite.

L'opération se déroule sous anesthésie : pour atteindre les fibres, le laser doit pénétrer la peau par une incision.
La Food & Drug Administration (FDA), l'Agence fédérale américaine des produits alimentaires et médicamenteux, autorise depuis le mois de janvier 2012, cette technique dite "définitive" par la société qui la commercialise. Mais selon le Dr Ariel Toledano, phlébologue, "la FDA a donné son accréditation sur des petites études avec un recul de 3 mois, il est bien trop prématuré de considérer cette technique comme définitive." (Source: Fan de santé)

06/05/2012

Excision : 8.235 femmes en Belgique

L'excision ou le danger d'excision a concerné 8.235 femmes en Belgique en 2010, dont 1.000 nouveau-nés, a rappelé jeudi Gisèle Mandaila, parlementaire bruxelloise (FDF), lors d'une conférence de presse pour le lancement d'une pétition pour l'adoption d'une résolution de l'Assemblée générale des Nations Unies interdisant les mutilations génitales féminines (MGF) dans le monde. La Belgique s'est dotée depuis 2001 d'une loi spécifique incriminant la pratique des mutilations génitales féminines, l'article 409 du Code Pénal. Celui-ci prévoit un emprisonnement de 3 à 5 ans pour quiconque aura pratiqué, facilité ou favorisé toute forme de mutilation des organes génitaux. (Source: Fan de santé)

20/04/2012

Cancer du sein : Un calendrier de 12 personnalités belges nues

Douze personnalités belges ont accepté de poser nues devant l'objectif de la photographe Lieve Blancquaert dans le cadre de la réalisation d'un calendrier, dont les ventes seront consacrées à la lutte contre le cancer. La ministre Annemie Turtelboom et Geertrui Windels, la première dame d'Europe, ont notamment accepté de prendre la pose.
Nathalie Meskens, Annemie Struyf, Natalia, Francesca Vanthielen, Sofie Van Moll, Hilde Crevits, Gilda De Bal, Joke Devynck, Miet Smet, et Elodie Ouedraogo figurent également dans le calendrier. (Source: Topic info)

13/04/2012

Hausse des MST

“On a tendance à oublier que les MST (maladies sexuellement transmissibles) sont toujours là et bien là”, constate le Dr Jean Cyr Yombi, spécialiste en maladies infectieuses aux Cliniques universitaires de Saint-Luc. (Source: dh.be)

La gonorrhée, aussi appelée blennorragie ou plus vulgairement chtouille s’est en effet révélée plus forte, au Japon, ces derniers mois, que les antibiotiques censés la défier. Une cellule-souche super-résistante, la H041, défie le traitement recommandé, dans cette partie-là du globe.  Déjà en 2008 et 2010, cette même zone asiatique montrait quelques signes de faiblesse, les souches résistantes à toute forme d’antibiotique démontrant leur ténacité.

 

De quoi inquiéter d’autres régions du monde, dont l’Europe. “Il s’agit de contrées touristiques, explique le Dr Yombi. Suite à leurs voyages, les gens risquent d’importer chez nous des blennorragies. Et nous possédons de moins en moins d’armes pour contrer cette infection. Parce que la recherche ne fait pas d’avancée extraordinaire en la matière. Il faut réfléchir à d’autres solutions, à des associations de molécules.”  (Source: dh.be)

Lire la suite

09:43 Publié dans Santé | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : santé, sexe, mst, femme, homme |  Facebook | |  Imprimer

08/04/2012

Attitudes Zaines : une campagne de sensibilisation

Mieux manger, faire du sport...les attitudes saines sont au coeur du quotidien. A l’approche de la journée mondiale de la Santé du 7 avril, Fadila Laanan, Ministre de la Santé et de l’Audiovisuel de la Fédération Wallonie-Bruxelles, a le plaisir d’annoncer le lancement de la nouvelle campagne télévisuelle « Attitudes Zaines ».

Cette campagne originale vise à promouvoir les attitudes saines chez les jeunes de 15 à 25 ans. Le réalisateur de ces capsules décalées n’est autre que Nabil Ben Yadir. Réalisateur du film « Les Barons », il a voulu apporter à cette campagne un message plein d’humour et résolument moderne, loin des arguments dits d’autorité ou moralisateurs. (Plus d'infos sur Topic santé)

Faites du sport...mais régulièrement

«On sait désormais que ce qui est vrai pour les jeunes champions de vélo ou de tennis l'est aussi pour les autres», assure Jean-François Toussaint directeur de l'Institut de recherche biomédicale et d'épidémiologie du sport (Irmes).  Tout laisse à penser que plus l'effort est fréquent, plus le bénéfice sera grand, même si les scientifiques cherchent encore la posologie précise, et qu'au-delà d'une certaine quantité d'efforts, variable selon les individus, l'excès pourrait être délétère. (Plus d'infos sur Fan...de santé)
Le conseil minimum reste donc d'avoir une activité d'intensité modérée: pendant 30 minutes cinq fois par semaine ou une activité intense trois fois par semaine pendant 20 minutes. Au-delà, il semble qu'il y ait ce que les scientifiques appellent une relation dose/effet, c'est-à-dire que plus on fait de sport et plus le bénéfice est grand. (Plus d'infos sur Fan...de santé)sport,santé,femme,homme

06/04/2012

Une vie toxique? Plus de risque de stérilité !

Aujourd'hui, en Belgique, un couple sur 6 éprouve des difficultés à avoir un enfant. Les couples à fertilité normale ont 85% de chances de connaître une grossesse en moins d’un an. Pour environ 1 couple sur 12, cette période va au-delà de 2 ans.

En France, le docteur Silvia Alvarez, gynécologue à la clinique de la Muette, interrogée par Le Parisien, dévoile des résultats clés d’une étude menée par le groupe de scientifiques spécialistes de la fertilité Procreanat sur 348 couples candidats à une procréation médicalement assistée (PMA).Les couples stériles ont une vie plus toxique. « On voit que ces facteurs toxiques se retrouvent parmi beaucoup de couples stériles et qu’ils sont probablement l’une des causes de cette stérilité », commente Silvia Alvarez. stérilité, sexualité, homme, femme, toxique, amour
En effet, l’étude dévoile que ces couples peu fertiles consomment davantage d’alcool, de tabac (40% des femmes et 52% des hommes) et de cannabis (13,3% des hommes et 6,9% des femmes) que la moyenne.


Après un changement de mode de vie, près de 35% de grossesses spontanées : « Un couple stressé par son travail, c’est un couple qui rentre plus tard le soir et qui n’a pas la tête aux retrouvailles amoureuses, souligne la praticienne. Les couples infertiles ont souvent des rapports sexuels moins nombreux ou des rapports difficiles ». Et lorsqu’on ne fait pas l’amour, difficile de faire un bébé… L’étude montre aussi que les couples sont très sensibles aussi au stress au travail (43% des femmes et 41% des hommes). (Plus d'infos sur Topic santé)