Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

12/07/2012

Contrôle anti-dopage : un travail de terrain

Chez nous, sur le terrain, les médecins contrôleurs ne manquent pas de travail. Le Dr Anne Thote fait partie des médecins qui contrôlent aujourd’hui les sportifs professionnels et amateurs dans la Fédération Wallonie-Bruxelles : « Mon métier au quotidien est celui de médecin du travail. Le vendredi soir et le week-end et aussi exceptionnellement la semaine, j’exerce cette activité très intéressante de médecin de contrôle anti-dopage. Je me suis engagé dans cette voie parce que j’y appréciais notamment le côté lié à la prévention. Il s’agit d’un aspect très utile de notre profession de médecin. On peut avec chaque sportif faire passer des messages liés aux produits que l’on peut prendre et aux produits à risque. J’insiste aussi beaucoup auprès des personnes que je contrôle sur le dialogue qu’elles doivent avoir avec leur médecin généraliste et leur pharmacien. Ces professionnels de la santé ne peuvent pas toujours savoir que la personne en face d’eux pratique tel ou tel sport. Le sportif doit aussi leur en parler franchement. »  (Plus d'infos sur Fan de santé)
 
Les athlètes amateurs ne sont pas assez vigilants envers certains produits : « Il y a certains produits anti-tussifs qui contiennent des substances interdites (stimulantes )! Ils ne le savent pas toujours. Ils font aussi beaucoup d’auto-médication. »

11/12/2011

Dopage : 30% de contrôles en plus

Dès 2012, il y aura 30% de contrôles antidopage en plus en Fédération Wallonie-Bruxelles. Les effectifs passeront de cinq médecins actuellement à 30, ce qui permettra de réaliser 1.500 contrôles par an, explique Anne Daloze, responsable de la cellule antidopage à la Fédération Wallonie-Bruxelles.

En 2010, 1.113 contrôles avaient été effectués dans plus de 35 disciplines sportives.

Les futurs contrôles concerneront toujours principalement les pros mais les amateurs ne seront pas en reste. "70% des contrôles sont effectués sur l'élite, 30% sur les autres catégories", ajoute Anne Daloze.

Cette dernière estime que pour être efficaces, ces contrôles doivent s'accompagner de sanctions. Or, certaines fédérations sportives, notamment dans le bodybuilding, ne sanctionnent pas les sportifs contrôlés positivement.