Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

24/05/2012

Opérer la fibrillation auriculaire autrement

En Belgique, les premières européennes ou belges dans le domaine de la santé sont nombreuses. Cette semaine encore l'UZ Bruxelles a, comme premier hôpital en Europe, tenté un technique prévenant la rupture artérielle d'un arc aortique dilaté.

Cette fois, c'est à l'hôpital Saint-Luc que la technique progresse. La fibrillation auriculaire est le trouble du rythme le plus fréquemment rencontré dans la population. Elle peut être causée par une maladie cardiaque ou survenir spontanément. Pour la première fois en Belgique francophone, une équipe des Cliniques universitaires Saint-Luc a réalisé une intervention par une approche hybride : chirurgien cardiaque et cardiologue électrophysiologiste ont collaboré étroitement en salle d’opération pour offrir au patient une prise en charge optimale.

La fibrillation auriculaire (FA) ne met pas directement la vie du patient en danger, mais réduit néanmoins l’espérance de vie. Elle peut entrainer de l’insuffisance cardiaque ou des complications thromboemboliques telles qu’un accident vasculaire cérébral (AVC).

Cette pathologie, dont l’incidence augmente avec l’âge, peut se traiter à l’aide de médicaments, par cathétérisme cardiaque (ablation de la fibrillation auriculaire par isolation des veines pulmonaires) ou encore, exceptionnellement, par voie hybride chirurgicale.

Cette dernière option est indiquée pour les patients souffrant de fibrillation auriculaire persistante de longue date (50% des cas de FA), pour les patients récidivant de la FA malgré plusieurs tentatives d’ablation par voie endocavitaire ou encore pour les patients présentant une contre-indication à une ablation par voie endocavitaire conventionnelle. (Plus d'infos sur Topic Santé)

16:22 Publié dans Santé | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : coeur, santé |  Facebook | |  Imprimer

22/05/2012

Le plus petit coeur du monde

C’est un véritable exploit scientifique qu’a réalisé une équipe italienne : implanter le plus petit cœur artificiel au monde dans le corps d’un bébé de seize mois. L’enfant, qui souffrait d'une anomalie cardio-vasculaire, a reçu ce bijou de technologie en titane durant treize jours. Ce qui lui a permis de survivre jusqu'à sa transplantation cardiaque. (Source : Europe 1)

Grand comme un capuchon de stylo, aussi lourd que deux morceaux de sucre et capable de pomper 1,5 litre de sang à la minute, ce cœur a permis au bébé de vivre avant un don d’organes. Sans ce prototype expérimental jamais implanté dans la cage thoracique d’un si petit malade, il n’aurait pas survécu.

 

 

Cette opération méticuleuse s'est déroulée au mois de mars, dans un hôpital de Rome. Il a fallu huit heures aux médecins pour installer cette prothèse dans le thorax du bébé et connecter les minuscules artères de l’enfant à cette pompe artificielle. Une fois fait, les chirurgiens ont également relié le cœur à une batterie, disposée derrière l'oreille gauche du nourrisson.

Près de deux mois après l'intervention, l'enfant est en excellente santé.

Ce n’est pas le premier exploit de cette équipe médicale. Il y a deux ans, les médecins avaient réalisé la première implantation d’un cœur artificiel sur un mineur.

Un stent en 3 D pour le coeur !

L'UZ Bruxelles a, comme premier hôpital en Europe, tenté un technique prévenant la rupture artérielle d'un arc aortique dilaté, annonce mardi un communiqué de l'hôpital. Une équipe de chirurgiens vasculaires a ainsi placé un stent spécial dans l'arc aortique. Une rupture à cet endroit peut provoquer une hémorragie mortelle. En Belgique, 700 personnes meurent chaque année de ce type d'accident vasculaire.

L'équipe de chirurgiens de l'UZ Bruxelles placés sous la direction des professeurs Erik Debing et Pierre Van den Brande a placé un stent multilayer 3D dans un arc aortique. "Ce stent a l'aspect d'un petit tuyau constitué de plusieurs couches de fil métallique", explique le Pr. Debing. "C'est la première fois qu'un hôpital européen utilise cette technique lors d'une intervention sur l'aorte. L'objet peut être comparé à une passoire, le sang traversant sans problème le stent. L'évasement de l'artère se réduit ainsi." Une patiente, ayant déjà subi une intervention à coeur ouvert, a été opérée avec succès grâce à cette technique. Un scan de contrôle effectué 6 semaines après l'intervention a révélé une réduction de la dilatation. Cette technique n'est pour le moment appliquée que sur des patients très atteints. En Belgique, 50.000 hommes et 10.000 femmes souffrent d'une dilatation de l'aorte. "C'est un tueur silencieux car le risque de rupture augmente avec le grossissement de la dilatation", selon le communiqué.

18/05/2012

Le 112, ne l'ouliez pas !

Tous les ans, en Belgique, 10.000 personnes sont victimes d’un arrêt cardiaque en dehors des centres hospitaliers. Seulement 5 à 10% d’entre elles échappent à la mort après avoir reçu des secours rapides et efficaces, c’est trop peu ! Des vies peuvent être facilement sauvées grâce à une intervention rapide et à la connaissance des gestes qui sauvent. (Plus d'infos sur Topic infos ) sans-titrelkkpokpok.png
 
L’utilisation des défibrillateurs externes automatiques, dont sont équipés de plus en plus de lieux publics, peuvent également sauver des vies. Mais il faut également informer et former les personnes à l’utilisation de ceux-ci, car elles ont souvent peur de se servir de cet appareil ou ne le connaissent tout simplement pas. "Il y a aussi encore trop de gens qui ne connaissent pas le numero d'appel d'urgence le 112 ou qui ont peur d'utilisation un défibrilateur" disent en coeur, les députés Brotchi, Morel, Trotta et du Bus.

01/05/2012

Un brin de coeur...c'est le muguet !

La fête du muguet...Qui n'a pas offert son brin? Levez le doigt. Le muguet, considéré comme une plante porte-bonheur est en réalité un poison violent ! Elle contient des substances utilisées en médecine comme tonicardiaques et diurétiques. Notamment au niveau de ses clochettes et de ses baies rouges. Mais le muguet a également de nombreuses vertus. (Source: destinationsanté.com)

En phytothérapie, les parties utilisées sont les feuilles et les fleurs récoltées au début de leur floraison. Le séchage doit être réalisé à l’abri de la lumière. Le muguet est principalement utilisé en cas de troubles cardiaques, dans la mesure où la plante stimule les battements du cœur et la respiration. Ainsi serait-il recommandé en cas de problèmes cardiovasculaires, d’inflammation du tissu pulmonaire ou d’insuffisance cardiaque.

 

Par voie interne, il est parfois employé pour traiter l’angine de poitrine, mais aussi la goutte. Certains de ses composants s’avéreraient également laxatifs et émétiques. C’est-à-dire qu’ils provoquent des vomissements. Enfin les extraits parfumés tirés des fleurs de muguet, sont largement employés par l’industrie cosmétique et les parfumeurs. (plus d'infos sur destinationsanté.com)

16:24 Publié dans Santé | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : coeur, muguet, santé |  Facebook | |  Imprimer

29/04/2012

Faites un check up... par an !

Acteur de première ligne, le médecin généraliste est certainement le mieux placé pour nous aider en la matière. Mais où commence son rôle et où se situe le nôtre? Tentons d’y voir plus clair en compagnie du Dr. Pierre-Yves Dupuis, médecin généraliste dans la région de Namur et directeur médical du Centre de Santé du Namurois.

(Plus d'infos sur Topic santé )

 

Les bons moments pour un check-up

 

·À partir de 40 ans : faire une prise de sang 1x/an

 

 

·Plus tôt dans la vie avec un profil à risque (histoire familiale - cancer du sein, hypercholestérolémie familiale, diabète, hypertension, etc. - ou antécédents médicaux ou chirurgicaux).

(Plus d'infos sur Topic santé )

22/04/2012

Essayez Autimo !

Autimo est une application qui vise à aider les personnes souffrant d’autisme à déchiffrer les expressions faciales. L’autisme est une maladie qui impacte beaucoup de fonctions dont le langage, la communication avec les autres et donc bien évidemment la faculté de pouvoir décrypter les
émotions transmises par nos mimiques faciales. (Source: topic info)

16/04/2012

Sport et coeur : deux nouveaux accidents

Ce week-end, deux nouveaux sportifs ont connu des accidents dramatiques au coeur en pratiquant un sport. Certaines voies réclament des contrôles de prévention pendant l'année.

Pour rappel, Veronica Gomez avait été élue joueuse de l'année en Belgique en 2007 lorsqu'elle jouait pour le club de Tongres.

Elle jouait cette année au Lokomotiv Bakou en Azerbaïdjan. Après une opération au tendon d’Achille, la joueuse était rentrée au Venezuela pour se rétablir auprès de ses proches. C'est dans son pays que Veronica Gomez est décédé d'une crise cardiaque à l'âge de 26 ans.

Il s'agit du deuxième sportif de haut-niveau qui décède ce week-end d'un problème cardiaque. Samedi, le joueur de football italien Piermario Morosini décédait sur le terrain lors d'un match de championnat de division 2 à Pescara. Il s'était effondré et n'avait pu être réanimé.

21/03/2012

C'est quoi la cardiomyopathie d'Eddy Merckx?


Eddy Merckx était atteint, dès le début de sa carrière, d'un problème cardiaque et n'aurait jamais dû rouler, affirme Daniel Friebe, auteur d'une biographie - "Eddy Merckx, The Cannibal" - à paraître jeudi. (Plus d'infos sur la maladie sur Topic Info)

L'un des plus grands sportifs belges de tout les temps "a roulé toute sa carrière avec une épée de Damoclès au-dessus de la tête", assure un cardiologue italien, Giancarlo Lavezzaro, qui avait ausculté Merckx lors du Tour d'Italie 1968 (son premier succès dans un grand Tour). Ces propos sont rapportés par Daniel Friebe, l'auteur de "Eddy Merckx, The Cannibal" dont quelques passages sont publiés mercredi par le quotidien belge De Morgen.


Giancarlo Lavezzaro qui avait réalisé un cardiogramme et différents examens sur Eddy Merckx assure avoir décelé "une cardiomyopathie hypertrophique non obstructive", parlant alors de "résultat alarmant". "Il n'y avait pas de symptôme mais il existait un vrai risque de mort subite", raconte Lavezzaro qui ajoute avoir alors prévenu par lettre le médecin personnel du coureur lequel n'avait pas jugé la situation préoccupante. Selon le biographe, Merckx n'aurait jamais été mis au courant des conclusions de Lavezzaro.

La cardiomyopathie est une maladie chronique du muscle cardiaque (myocarde), dans laquelle le muscle est anormalement élargi, épaissi, et / ou se raidit. L'affaiblissement du muscle cardiaque perd sa capacité à pomper le sang efficacement, résultant en un rythme cardiaque irrégulier (arythmie) et éventuellement insuffisance cardiaque. (Plus d'infos sur la maladie sur Topic Info)

19/03/2012

Malaise cardiaque au foot: deux cas ce week-end

Au cours des derniers jours, nous avons appris coup sur coup que deux joueurs de football ont été victimes de malaise cardiaques, l'un lors d'un entraînement, l'autre juste avant de débuter un match de la coupe d'Angleterre.

En Angleterre, le footballeur de Bolton Fabrice Muamba est actuellement entre la vie et la mort, après avoir été victime la veille d'un arrêt cardiaque sur le terrain lors d'un match de Coupe d'Angleterre. Soigné dans un hôpital londonien, sa vie a peut-être été sauvée par un cardiologue présent dans le stade qui a couru sur le terrain pour donner les premiers soins. Le quotidien britannique "The Sun" révèle ce lundi que les docteurs se sont battu durant deux heures pour que le cœur du footballeur puisse fonctionner de manière autonome à nouveau. Malgré la rapidité de l'intervention, le cœur de Muamba n'a plus battu durant 7 minutes. Ce qui fait craindre des dommages au cerveau, sans oxygène pendant cette période.

En Belgique, c'est Gilles Merck, un joueur de l'Arquet âgé de 23 ans, qui s'est effondré sur le terrain de Schaltin où il terminait l'échauffement avec ses équipiers. Victime d'un malaise cardiaque, le joueur a été conditionné sur place par l'équipe médicale du SMUR. Malgré la rapidité de cette intervention, l'issue aurait certainement été fatale si un des juges de ligne et deux joueurs de Schaltin, tous les trois issus du milieu médical, n'avaient prodigué les premiers soins.

Même si rien ne dit que ces malaises auraient pu être évités suite à la détection d'éventuelles malformations cardiaques, voilà deux regrettables incidents qui relancent le débat sur la nécessité de généraliser l'installation de défibrillateurs automatiques dans les endroits publics ainsi qu'aux abords des infrastructures sportives. Il est également impératif de sensibiliser le grand public, dès l'adolescence, à la manipulation (au demeurant fort simple) de ces appareils. (Plus d'infos sur dh.be, et sur le débat d'un point de vue politique sur brotchi.be et sur andréantoine.be )