Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

23/12/2009

Alzheimer: la police canadienne pourrait offrir des GPS aux malades

La police de Montréal (SPVM) étudie la possibilité d'offrir des bracelets GPS aux personnes souffrant de la maladie d'Alzheimer, a indiqué mardi un responsable à l'AFP. Le SPVM cherche ainsi à améliorer la sécurité de ces personnes dont les fonctions cérébrales faiblissent graduellement, ce qui se traduit d'abord par des problèmes de mémoire. Les malades qui sortent de chez eux sans pouvoir revenir risquent de souffrir de la faim et du froid.

"Pour nous, la priorité, c'est la sécurité de la population. Dans les cas où des citoyens sont portés disparus, en raison de l'Alzheimer, on veut intervenir le plus rapidement possible afin de retrouver ces gens-là", a expliqué à l'AFP le responsable des stratégies d'action avec la communauté, Daniel Rousseau.

Le mois dernier à Montréal, une femme de 73 ans atteinte de la maladie d'Alzheimer a été retrouvée morte dans la neige, après trois jours de recherches. Une situation que le SPVM aimerait ne plus voir se reproduire.

L'étude doit analyser les coûts d'une telle mesure, ainsi que ses aspects éthiques et juridiques. Les bracelets GPS sont actuellement utilisés notamment pour vérifier les déplacements des détenus en liberté conditionnelle.

Selon la Société Alzheimer de Montréal, une personne qui souffre de cette maladie a une chance sur deux de se blesser ou même de mourir si elle n'est pas retrouvée dans les douze heures suivant sa disparition.

Les bracelets GPS (Global Positioning System) permettent de préciser l'endroit ou ils se trouvent grâce à un système de positionnement par satellites.