Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

20/07/2012

Ramadan : alimentation et santé

Si l’organisme s’adapte remarquablement au jeûne, la consultation médicale est à conseiller en préambule du Ramadan, notamment pour les diabétiques qui suivent un régime contrôlé sous traitement insulinique.(Plus d'infos sur Food in action)

L’alimentation repose sur un seul et même principe: la modération et non la surcompensation. En effet, le Ramadan impose souvent une alimentation pauvre en fibres et en liquides, ce qui provoque entre autres de la constipation. La prise de poids est aussi possible si des grignotages d’aliments gras et sucrés sont étalés durant toute la soirée.

L’idéal est donc de recommander la consommation de 3 repas équilibrés, accompagnés à chaque fois de fruits frais et de produits laitiers. Il convient aussi de limiter les fritures et la quantité d’huile dans les plats cuisinés. Et bien sûr de boire suffisamment, en donnant la priorité à l’eau et aux boissons chaudes (thé à la menthe et café, ce dernier en quantités plus faibles).

L’iftar (repas pris au coucher du soleil) est un repas de préférence léger, car la nuit comporte un second repas chaud avec des légumes, un laitage et un fruit. Il se compose de glucides complexes (chorba, harira, pain, harcha, baghrirs,…) et d’une juste dose de dattes ou de pâtisseries au miel. (Plus d'infos sur Food in action)

14/04/2012

On mange trop de sucre !

En soi, le sucre n’est pas mauvais pour la santé. Il est même indispensable à l’organisme et au fonctionnement du cerveau. Mais comme pour toute chose, c’est l’excès qu’il faut éviter. Or les rayons des supermarchés regorgent de produits contenant fructose, glucose et autres oses qui viennent gonfler la quantité de sucre que l’on ingère quotidiennement. (Plus d'infos sur dh.be) santé, sucre, vie, alimentation

Sucres ajoutés par l’industrie

 

Par nature, certains aliments contiennent du sucre : le lait (lactose), le miel (80 % de sucre au moins), les fruits (fructose, glucose et saccharose), certains légumes. Et ils apportent également des vitamines, des minéraux, des fibres, des antioxydants… nutriments bénéfiques à la santé. En revanche, grand nombre de produits élaborés par l’industrie alimentaire recèlent des sucres ajoutés pour le goût et pour des raisons technologiques : pour donner une meilleure texture (onctuosité), pour allonger la durée de conservation (ex. : confitures, fruits confits), pour empêcher la prolifération des bactéries, diminuer l’acidité, etc. Ce qui explique que l’on trouve du sucre même dans des produits salés comme le ketchup ou les plats préparés. Malheureusement, ces sucres ajoutés n’apportent rien de profitable à l’homme. Et lorsqu’il s’agit de produits forts en graisse, l’équilibre alimentaire n’en sort pas gagnant !

 

Trop de sucre se transforme en graisse

 

Les glucides sont une source importante d’énergie pour notre corps. Il faut donc manger régulièrement des aliments qui en contiennent. Ils sont stockés dans les muscles et transformés en énergie lorsque le besoin s’en fait sentir. Dès que le corps reçoit plus de glucides qu’il n’en utilise ou ne peut en stocker, ces derniers sont transformés en graisses et accumulés dans les cellules graisseuses. Or les apports en sucre de nos aliments actuels dépassent largement nos besoins et contribuent aux problèmes de santé que connaissent nos sociétés occidentales. (Plus d'infos sur dh.be)

07/03/2012

Santé : Changer d'alimentation !

"Nos systèmes alimentaires rendent les gens malades, " a mis en garde mardi Olivier De Schutter, le Rapporteur spécial de l’ONU sur le droit à l’alimentation. « Un septième de la population mondiale est sous-alimenté...e, et bien plus encore souffrent de la ‘faim cachée’ provoquée par une carence en micronutriments, tandis que 1,3 milliards de personnes sont en surpoids ou obèses. »(Source: ligue cardio belge)belge, alimentation
 
M. De Schutter a identifié cinq actions prioritaires pour mettre la nutrition au centre des systèmes alimentaires du monde développé et en développement :
- taxer les produits préjudiciables à la santé;
- réglementer les aliments riches en graisses saturées, en sel et en sucre;
- mettre un frein à la publicité pour la malbouffe;
- réviser les subventions agricoles peu judicieuses qui rendent certains ingrédients moins chers que d’autres; et
- soutenir la production alimentaire locale pour que les consommateurs aient accès à des aliments sains, frais et nutritifs. (Source: ligue cardio belge)

08/08/2011

90 % des femmes portent attention à la composition des aliments

Une femme sur trois, au total, estime qu'elle mange bien, en conformité avec les standards nutritionnels. Les deux autres pensent qu'elles pourraient mieux faire. Au total, 43 % d'entre elles ont déjà consulté un diététicien ou un nutritionniste. (Source: femmes en santé)appareil photo julie 299.JPG
La cuisine maison reste attractive en Europe, même si les modes de vie ont évolué : trois femmes sur quatre disent qu'elles en feraient une priorité si elles avaient plus de temps. Elles continuent à lui accorder une grande importance, mais les modes de transmission et d'information ont changé.
90 % des femmes portent attention à la composition des aliments et 80 % à leur provenance. 70 % pensent aussi que l'alimentation était mieux avant... (Source: femmes en santé)

24/09/2008

Acné: 60% de nos jeunes Belges se soignent mal

L’acné est un problème très fréquent parmi les jeunes. En Belgique, 80% d’entre eux en souffrent. Et pourtant, la plupart de nos jeunes Belges n’ont qu’une connaissance assez vague du problème. C’est ce qui ressort de l’enquête menée par Ipsos à la demande d'un des leaders dans les traitements de l’acné. S’ils sont 75% à connaître la cause principale, les hormones, il reste un flou artistique autour des autres facteurs qui auraient une influence sur l’acné. Près de 1 sur 2 (45%) pense que l’alimentation est une des causes de l’acné. Selon le Docteur Tennstedt, dermatologue à l’hôpital Saint-Luc de Bruxelles : « Aucune étude scientifique n’a pourtant jamais démontré cette supposition. Croquer un carré de chocolat ou manger un sandwich ne donnera pas un bouton de plus, même si une bonne hygiène alimentaire sera toujours bénéfique pour la peau, comme pour la santé en général. »b44eaf1f45785612f51cc10c0e41b755.jpg

Plus d'infos : http://www.acnestop.be/

L’acné ne doit pas être sous-estimée. Seul 1% des jeunes n’est absolument pas dérangé par son acné ! A côté de cela, 75% sont dérangés pour des raisons esthétiques, près des 60% pour des raisons sociales et amoureuses et quelque 34% pour des raisons psychologiques. Les jeunes belges demandent conseil en premier lieu à leurs parents (52%) mais le conseil des parents n’est pas souvent le bon. Les jeunes souffrant d’acné se ruent littéralement sur les produits en vente libre. 62% d’entre eux passent pas l’auto médication.

23/09/2008

Testez votre mémoire

Quelle alimentation pour être performant? Une question que l'on se pose souvent pour nos jambes avant de faire du sport, mais pas pour notre mémoire?

Du glucose, voilà ce que votre cerveau réclame en premier lieu. Les sucres lents du pain complet, des céréales et des féculents constituent son principal carburant. Et comme le cerveau -contrairement au foie- ne possède pas de capacités de stockage, consommez-en à chaque repas. 7e6d0e57a7d321ce86df4df6713e1f24.jpg

Les vitamines, et particulièrement celles du groupe B, sont aussi des aliments privilégiés du cerveau. C'est le cas des vitamines B1 (pain complet), B3 (céréales, arachides), B6 (noix, bananes), B9 (légumes à feuilles vertes..) et B12 (viandes, poissons, volailles, fromages et œufs). Les neurotransmetteurs comme la dopamine, la noradrénaline, la sérotonine, peuvent bénéficier également d'un apport régulier en fer, magnésium et acides aminés

L'assiette quotidienne doit être également riche en acides gras oméga 3 (poissons gras, huile de noix ou de colza…). Saviez-vous que ces derniers étaient impliqués dans la structure même du cerveau ? Quant aux antioxydants des fruits et les légumes, eux aussi interviennent au niveau des cellules nerveuses.

Le Test:

Vous arrive-t-il fréquemment d'oublier où vous avez posé vos affaires (clés, lunettes…) ? OUI - NON

Avez-vous acheté plusieurs fois la même chose, oubliant que vous l'aviez déjà achetée ? OUI - NON

Oubliez-vous de temps en temps, la date du jour ? OUI - NON

Vous arrive-t-il d'oublier le nom d'une personne qui vient de vous être présentée ? OUI - NON

Si vous avez répondu OUI à deux questions, une consultation mémoire peut vous être utile. Consultez votre médecin généraliste ou un médecin spécialisé en micro-nutrition.  (Source : A quoi sert notre cerveau ?, Questions à Nicolas Chevassus-au-Louis, Spécifique Editions - IEDM et yahoo.fr)

Question:

Souffrez-vous de problèmes de mémoire? Lesquels?

08/09/2008

Alimentation saine

En cette rentrée scolaire, l'alimentation des plus jeunes pendant la journée et en soirée doit retenir toute l'attention des parents. C'est une belle occasion pour ceux-ci de faire le point sur leur propre alimentation et leurs mauvaises habitudes en la matière. (http://www.nutrition-sante.be/)

La pyramide alimentaire est un bon début de réflexion pour les personnes qui souhaitent changer leurs habitudes. ( http://www.healthandfood.be/image/fr/pdf/doc_pyramide.pdf)

Les écoles peuvent avoir des informations supplémentaires à la Communauté française. ( www.sante.cfwb.be/.../dgs_editor/documents/ )