Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

27/10/2011

Santé: 10 millions pour le secret des centenaires !

Une fondation privée américaine offre 10 millions de dollars aux chercheurs qui pourront séquencer avec la plus grande exactitude et au moindre coût le génome de cent personnes centenaires.Le défi : séquencer le génome complet de cent individus centenaires dans une période de 30 jours pour mille dollars ou moins par génome, et avec une marge d'erreur réduite. La récompense : 10 millions de dollars et surtout une belle avancée scientifique. 
La fondation privée du X prize, qui a lancé ce concours, espère ainsi stimuler la compétition pour réaliser des percées importantes dans le séquençage du génome humain et faire progresser la médecine ciblée et personnalisée. Plus précisément, la fondation souhaite que soient percés les secrets de la longévité et de la bonne santé dans le grand âge.Le génome humain compte plus de six milliards de paires de nucléotides, les constituants de base de l'ADN, le matériau génétique contenu dans chaque cellule humaine. Le processus de sélection des centenaires est en cours. Toutes les équipes qui seront en lice se verront remettre de l'ADN provenant de ces centenaires le 3 janvier 2013, donnant le coup d'envoi du concours de séquençage du génome devant se conclure un mois plus tard, le 3 février. (source : tf1.fr)

13/10/2011

Un nouveau virus inconnu

20111010-151333-g.jpgDes scientifiques du CNRS viennent d'isoler un virus, encore plus grand et plus complexe que tout ce qu'on connaissait jusqu'ici. Il a été découvert dans la mer près des côtes chiliennes mais n'affecterait pas l'homme, d'après les recherches. (source: santénews.net)

C'est la première fois qu'un tel virus est identifié dans l'environnement marin. Lundi, des chercheurs français du Centre national de recherche scientifique (CNRS) ont annoncé une découverte de taille : dans l'océan, à proximité des côtes du Chili, ceux-ci ont découvert un virus très particulier et qui a d'ores et déjà battu plusieurs records. En effet, le micro-organisme est le plus gros et le plus génétiquement complexe des virus connus à ce jour.

Décrit dans la revue Proceedings of the National Academy of Sciences, celui-ci est "chevelu avec des épis sur la tête" et a été baptisé Megavirus chilensis. Comme son nom l'indique, il est donc classé dans la famille des Megavirus, un type de micro-organisme dont l'archétype, isolé en 2003, était jusqu'ici le Mimivirus doté de plus de 1.000 gènes et dépassant largement de nombreuses bactéries en complexité. Mais ce Mimivirus est désormais détrôné : "Megavirus chilensis est environ 15% plus gros que son lointain cousin Mimivirus et le dépasse encore en complexité", explique à l'AFP Jean-Michel Claverie du CNRS dont le laboratoire est à Marseille.

Une nouvelle famille ?

D'après les travaux publiés, la molécule d'ADN du Megavirus comporte 1.259.000 paires de bases qui commandent la production de 1.120 protéines, soit la plus grande séquence d'ADN jamais décryptée. Par ailleurs, ce nouveau virus présente 594 gènes en commun avec son congénère. Les chercheurs ont ainsi émis la possibilité qu'ils soient regroupés en une nouvelle famille, les Megaviridae, qui inclurait des virus dont le génome est d'une taille supérieure à un million de paires de bases.

09/09/2008

Du muscle sain au muscle malade

Les maladies neuromusculaires sont nombreuses dans le monde et chez nous  (www.telethon-belgique.com/TYPES-DE-MALADIES_a21.html ) .

L’origine génétique concentre à elle seule la quasi-totalité des maladies neuromusculaires et touche les enfants comme les adultes. ( www.stomie.be/association/belge-maladies-neuro-musculaires.html ) 1b58109472c6cbb08d65863f5c6927bd.jpg

En Belgique, plus de 2500 familles sont concernées par une de ces maladies et sont suivies par les 6 Centres de Référence neuromusculaires. Pour exemples, chaque année, la myopathie de Duchenne de Boulogne ( www.caducee.net/dossierspecialises/genetique/myopathie-duchenne.asp ) frappe 110 garçons (sur 3500 naissances) et l’amyotrophie spinale infantile ( www.myonet.org/ASI1/asi1.html ) touche 100 enfants (sur 6000 à 10.000 naissances).

Toutes les cellules de l'organisme contiennent les mêmes informations génétiques (le génotype, fr.wikipedia.org/wiki/Information_génétique ) sous forme d'ADN (composant le génome, www.futura-sciences.com/comprendre/g/definition-adn ). L'expression des gènes contenus dans le génome aboutit à la fabrication de protéines qui assurent le fonctionnement des cellules, avec des spécificités selon les organes. Le fonctionnement des muscles dépend donc lui aussi de nombreuses protéines. L'apparition de la plupart des maladies neuromusculaires est due à des modifications génétiques (mutations dans certains gènes) qui aboutissent à des protéines non fonctionnelles ou peu fonctionnelles, voire pas de protéine du tout. Selon la localisation de la protéine touchée par la mutation ( www.futura-sciences.com/fr/comprendre/glossaire/definition/t/vie/d/mutation_298/ ) , la maladie neuromusculaire sera différente.

Plus d'infos

ce61599bcaa75e87eeaf39851704b3c5.jpgCertaines de ces maladies permettent de mener une vie presque normale tandis que d’autres sont d’une extrême gravité. L'ABMM, association Belge contre les Maladies neuro-Musculaires, organise le colloque : « Du muscle malade au muscle sain ». Le 18 octobre 2008 de 9.00 h à 16h30, à l'Hôtel Charleroi Airport sur la Chaussée de Courcelles 115 à 6041 Gosselies. Ce colloque s’adresse à tous les patients et leur entourage mais également au monde médical : médecins généralistes, kinés, infirmières, ergothérapeutes, psychologues, logopèdes, neurologues, neuropsychiatres, orthopédistes, bandagistes, pédiatres, neuropédiatres, assistants sociaux, aides familiales, cardiologues, pneumologues, généticiens, ..Info: .www.abmm.be/colloque