Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

27/05/2012

Enquête sur l'obésité : participez !

A l’occasion de cette Journée nationale contre l’obésité, l’ULg et le CHU de Liège lancent une grande enquête interrégionale sur la thématique du surpoids et de l’obésité. Cette enquête, développée avec des partenaires lorrains et luxembourgeois, s’étendra sur tout le territoire de la Grande Région. Le volet wallon de cette enquête est assuré par les partenaires liégeois.MonAvisADuPoids.jpg
 

L’enquête vise, pour la première fois, à donner la parole, à une large échelle, aux personnes adultes (à partir de 18 ans) en surpoids ou obèses. Via un questionnaire en ligne anonyme et gratuit, accessible à l’adresse www.monavisadupoids.eu, les personnes qui se sentent concernées sont conviées à s’exprimer sur la manière avec laquelle elles vivent "avec leurs kilos en trop", leurs représentations, valeurs, besoins et attentes. Répondre au questionnaire ne prend que 10 minutes environ.
 
 
Considéré comme un problème majeur de santé publique, la problématique du surpoids et de l’obésité touche une personne sur deux dans nos régions. Le nombre de cas a doublé en 30 ans, et la situation est également alarmante chez les adolescents (15 à 25% sont en surpoids ou obèses).
 
Si les mécanismes biologiques de l’obésité sont de mieux en mieux cernés, on ne connaît pas bien, par contre, comment les personnes vivent et ressentent ce qui peut dans certains cas s’apparenter à une maladie.

26/05/2012

Sclerose en plaques : les patients en parlent !

Martine et la sclérose en plaques ...la seconde Vidéo surprenante de l'opération Change your mind ! Elle nous parle notamment d'un trekkins au Maroc ! Un CLIC : ici !

 

Marylène et la sclérose en plaques ...la première Vidéo surprenante change your mind ! Pour rappel, la nouvelle campagne de sensibilisation à la Sclérose en Plaques « Change your shoes, Change your mind » a choisi les chaussures en guise de symbole pour illustrer d’une part, la force et le courage qui animent chaque jour les patients pour continuer à avancer dans la vie, et d’autre part, pour matérialiser le changement d’avis que chacun peut réellement accomplir.mailbanner.jpg

25/05/2012

Faire un barbecue santé !

La cuisson au barbecue est-elle dangereuse? A priori, la réponse est non (sauf en cas de brûlure, évidemment), d’autant que la fréquence de consommation d’un barbecue est fortement dépendante de la météo… Explications avec quelques nuances importantes. Le site spécialisé dans la nutrition pour les professionnels, Food In Action fait le point sur la question. (Plus d'infos sur Topic santé)

La cuisson d’aliments à des températures élevées, en particulier en contact direct avec la flamme, conduit à la formation en surface de composés chimiques tels que les hydrocarbures aromatiques polycycliques (HAP), dont certains, comme le benzopyrène (B(a)P), ont des propriétés cancérigènes.

 

L’ensemble des données scientifiques actuellement disponibles montre néanmoins que le risque de surexposition alimentaire à ces composés par l’utilisation du barbecue est tout à fait limité, si l’on respecte les principes d’utilisation des dispositifs techniques existant sur le marché, ainsi que certaines bonnes pratiques de cuisson. Cependant, cette pratique doit rester exceptionnelle et donc de loisir. Selon les données avancées par Santé Canada, organisme ministériel fédéral, les quantités de benzopyrène des viandes grillées au charbon de bois sont loin d’être négligeables.

 

Pour la saucisse grillée, les valeurs oscillent entre 0,17 et 0,63 mcg/kg et pour la viande, entre 2,60 et 11,20 mcg/kg selon la teneur en graisse. A titre de comparaison, les quantités inhalées avec la fumée de cigarette varient de 18 à 50 ng. Un gros steak de 250 g fournirait donc à lui-seul l’équivalent en benzopyrène d’un paquet de 20 cigarettes… (Plus d'infos sur Topic santé)

16:30 Publié dans Santé | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : santé, barbecue |  Facebook | |  Imprimer

24/05/2012

Opérer la fibrillation auriculaire autrement

En Belgique, les premières européennes ou belges dans le domaine de la santé sont nombreuses. Cette semaine encore l'UZ Bruxelles a, comme premier hôpital en Europe, tenté un technique prévenant la rupture artérielle d'un arc aortique dilaté.

Cette fois, c'est à l'hôpital Saint-Luc que la technique progresse. La fibrillation auriculaire est le trouble du rythme le plus fréquemment rencontré dans la population. Elle peut être causée par une maladie cardiaque ou survenir spontanément. Pour la première fois en Belgique francophone, une équipe des Cliniques universitaires Saint-Luc a réalisé une intervention par une approche hybride : chirurgien cardiaque et cardiologue électrophysiologiste ont collaboré étroitement en salle d’opération pour offrir au patient une prise en charge optimale.

La fibrillation auriculaire (FA) ne met pas directement la vie du patient en danger, mais réduit néanmoins l’espérance de vie. Elle peut entrainer de l’insuffisance cardiaque ou des complications thromboemboliques telles qu’un accident vasculaire cérébral (AVC).

Cette pathologie, dont l’incidence augmente avec l’âge, peut se traiter à l’aide de médicaments, par cathétérisme cardiaque (ablation de la fibrillation auriculaire par isolation des veines pulmonaires) ou encore, exceptionnellement, par voie hybride chirurgicale.

Cette dernière option est indiquée pour les patients souffrant de fibrillation auriculaire persistante de longue date (50% des cas de FA), pour les patients récidivant de la FA malgré plusieurs tentatives d’ablation par voie endocavitaire ou encore pour les patients présentant une contre-indication à une ablation par voie endocavitaire conventionnelle. (Plus d'infos sur Topic Santé)

16:22 Publié dans Santé | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : coeur, santé |  Facebook | |  Imprimer

23/05/2012

47 % des Belges sont en surcharge pondérale

Ce 26 mai, c'est la journée nationale contre l'obésité. L'association Bold le dit assez souvent : "Un poids correct ne s'exprime pas uniquement en kilos. Les recommandations scientifiques sont claires: en trois étapes simples, on peut vérifier l'impact de son poids sur sa santé et ainsi savoir si vous souffrez de surcharge pondérale ou d'obésité."


Pour rappel, Plus la perte de poids est rapide plus elle risque d’être de courte durée.

De plus en plus de Belges sont touchés par les problèmes de poids. 47 % sont en surcharge pondérale et 14 % souffrent d'obésité. Chez les enfants et les adolescents, 10 à 20 % sont concernés. Conscients de ce problème de santé publique, les spécialistes de la Clinique de l’obésité des Cliniques universitaires Saint-Luc (UCL) proposent une approche originale pour les jeunes patients rencontrant des problèmes de poids. « L'obésité d'origine endocrinienne ou hormonale est rare, annonce d’emblée le Dr Véronique Beauloye, pédiatre endocrinologue et responsable de la Clinique de l’obésité des Cliniques universitaires Saint-Luc. Dans la majorité des cas, c'est plutôt le mode de vie qui doit être mis en cause. La dynamique familiale, l'environnement de l'enfant, la qualité de présence des parents pour leur enfant et les éventuelles difficultés scolaires sont des facteurs susceptibles d'amener à une prise de poids importante. » (Plus d'infos sur Topic Santé)

22/05/2012

Le plus petit coeur du monde

C’est un véritable exploit scientifique qu’a réalisé une équipe italienne : implanter le plus petit cœur artificiel au monde dans le corps d’un bébé de seize mois. L’enfant, qui souffrait d'une anomalie cardio-vasculaire, a reçu ce bijou de technologie en titane durant treize jours. Ce qui lui a permis de survivre jusqu'à sa transplantation cardiaque. (Source : Europe 1)

Grand comme un capuchon de stylo, aussi lourd que deux morceaux de sucre et capable de pomper 1,5 litre de sang à la minute, ce cœur a permis au bébé de vivre avant un don d’organes. Sans ce prototype expérimental jamais implanté dans la cage thoracique d’un si petit malade, il n’aurait pas survécu.

 

 

Cette opération méticuleuse s'est déroulée au mois de mars, dans un hôpital de Rome. Il a fallu huit heures aux médecins pour installer cette prothèse dans le thorax du bébé et connecter les minuscules artères de l’enfant à cette pompe artificielle. Une fois fait, les chirurgiens ont également relié le cœur à une batterie, disposée derrière l'oreille gauche du nourrisson.

Près de deux mois après l'intervention, l'enfant est en excellente santé.

Ce n’est pas le premier exploit de cette équipe médicale. Il y a deux ans, les médecins avaient réalisé la première implantation d’un cœur artificiel sur un mineur.

Un stent en 3 D pour le coeur !

L'UZ Bruxelles a, comme premier hôpital en Europe, tenté un technique prévenant la rupture artérielle d'un arc aortique dilaté, annonce mardi un communiqué de l'hôpital. Une équipe de chirurgiens vasculaires a ainsi placé un stent spécial dans l'arc aortique. Une rupture à cet endroit peut provoquer une hémorragie mortelle. En Belgique, 700 personnes meurent chaque année de ce type d'accident vasculaire.

L'équipe de chirurgiens de l'UZ Bruxelles placés sous la direction des professeurs Erik Debing et Pierre Van den Brande a placé un stent multilayer 3D dans un arc aortique. "Ce stent a l'aspect d'un petit tuyau constitué de plusieurs couches de fil métallique", explique le Pr. Debing. "C'est la première fois qu'un hôpital européen utilise cette technique lors d'une intervention sur l'aorte. L'objet peut être comparé à une passoire, le sang traversant sans problème le stent. L'évasement de l'artère se réduit ainsi." Une patiente, ayant déjà subi une intervention à coeur ouvert, a été opérée avec succès grâce à cette technique. Un scan de contrôle effectué 6 semaines après l'intervention a révélé une réduction de la dilatation. Cette technique n'est pour le moment appliquée que sur des patients très atteints. En Belgique, 50.000 hommes et 10.000 femmes souffrent d'une dilatation de l'aorte. "C'est un tueur silencieux car le risque de rupture augmente avec le grossissement de la dilatation", selon le communiqué.

21/05/2012

Foie et Colon : des cerveaux que l'on peut un peu...prévenir !

Robin Gibb, des Bee Gees, est mort à l'âge de 62 ans après une longue bataille contre le cancer, a annoncé sa famille. (Plus d'infos sur topic infos)

Robin Gibb avait été opéré de l'intestin il y a 18 mois pour un problème héréditaire de malformation intestinale dont son frère jumeau Maurice était déjà mort à l'âge de 53 ans, en 2003. C'est à l'occasion de cette opération de l'intestin que les médecins avaient diagnostiqué chez lui une tumeur et un cancer du côlon et du foie. Le chanteur était tombé dans le coma dans un hôpital de Chelsea (nord de Londres) où il avait été de nouveau transporté après avoir contracté une pneumonie.

En Belgique, on enregistre de l'ordre de 450 nouveaux cas de cancer du foie chaque année. Ce cancer est un peu plus fréquent chez l'homme que chez la femme et survient le plus souvent après 55 ans. A l'échelle mondiale, les cancers du foie sont particulièrement nombreux en Afrique (zones tropicales) et en Asie du Sud-Est. Dans certains cas, on peut pratiquer une greffe.  (Plus d'infos sur topic infos)

20/05/2012

Un sein plus gros que l'autre

C'est un fait avéré: la plupart des femmes ont un sein plus petit que l'autre. Selon une étude rapportée par le Daily Mail, la différence serait de la taille d'un bonnet voire même de deux pour 40% des membres de la gente féminine. (Source: dh.be)

Ceci dit, même si cette asymétrie est très fréquente chez les dames. Cela n'enlève rien au fait que nombreuses d'entre elles en sont véritablement très complexées. "Je fais tout pour le cacher", écrit Sarah Ivens sur le site britannique.

"Je m'en suis vite rendu compte, au début de ma vingtaine quand j'ai fini ma puberté. Mais je pensais que j'étais la seule à remarquer la différence, jusqu'à ce qu'un de mes collègues me dise il y a cinq ans à la fête de Noël du bureau qu'il aimait bien mater mes seins, surtout le gauche, parce qu'il y avait plus à regarder. J'étais horrifiée, non seulement par sa grossièreté mais surtout parce que cette asymétrie était si visible."

Depuis cet incident, Sarah confie qu'elle tente toujours de camoufler son "petit" sein avec ses cheveux ou un accessoire. "Beaucoup de femmes ont un sein plus gros que l'autre et on a beau leur répéter qu'elles ne doivent pas complexer, elles sont souvent gênées", explique une vendeuse de lingerie.

Souvent, c'est le sein gauche qui est le plus volumineux, parce qu'il se situe du côté du coeur où se trouvent grande nombre de veines et d'artères. Et puis, nous avons tous aussi une partie du corps plus musculaire. Généralement, c'est le côté de la main avec laquelle on écrit. Sarah a envisagé la chirurgie esthétique pour réparer cette imperfection, mais elle a finalement choisi de porter des soutiens-gorge rembourrés seulement d'un côté.

19/05/2012

Les hommes moins machos...qu'avant !

Les hommes d'aujourd'hui sont globalement des partenaires plus attentionnés, dans leur vie de couple comme en société, mais ils sont aussi jugés moins bons vivants et moins forts que ceux des générations passées. Autant dire que chacun pourra trouver matière à se réjouir - ou à s'inquiéter - en lisant les résultats de la dernière enquête Ifop-Lilly, «Regards croisés sur la masculinité». Le sondage, réalisé en ligne les 3 et 4 avril dernier sur un échantillon de 1003 personnes, représentatif de la population française âgée de plus de 18 ans, dessine le portrait d'hommes moins caricaturaux qu'on ne le dit parfois.

Nombreux sont les hommes pour qui l'affirmation de la virilité n'est plus vécue comme une règle de vie. La masculinité s'est trouvée redéfinie par la prise de conscience que la sexualisation des rôles n'était pas une donnée naturelle immuable, dans une société civilisée, mais relevait nettement de processus de socialisation sexistes. Une évolution profonde qui ne se fait pas sans grincements de dents. C'est là pourtant un antidote à «la face sombre de la masculinité», dénoncée par les psychologues américains Louise Silverstein et Gary Brooks, au sujet de la propension masculine à l'impulsivité, l'agression et la violence. (Plus d'infos sur yahoo.fr et figaro.fr)

11:52 Publié dans Santé | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : macho, homme, santé, sexe |  Facebook | |  Imprimer

18/05/2012

Le 112, ne l'ouliez pas !

Tous les ans, en Belgique, 10.000 personnes sont victimes d’un arrêt cardiaque en dehors des centres hospitaliers. Seulement 5 à 10% d’entre elles échappent à la mort après avoir reçu des secours rapides et efficaces, c’est trop peu ! Des vies peuvent être facilement sauvées grâce à une intervention rapide et à la connaissance des gestes qui sauvent. (Plus d'infos sur Topic infos ) sans-titrelkkpokpok.png
 
L’utilisation des défibrillateurs externes automatiques, dont sont équipés de plus en plus de lieux publics, peuvent également sauver des vies. Mais il faut également informer et former les personnes à l’utilisation de ceux-ci, car elles ont souvent peur de se servir de cet appareil ou ne le connaissent tout simplement pas. "Il y a aussi encore trop de gens qui ne connaissent pas le numero d'appel d'urgence le 112 ou qui ont peur d'utilisation un défibrilateur" disent en coeur, les députés Brotchi, Morel, Trotta et du Bus.

17/05/2012

Lire, très bon pour votre cerveau !

Combien de neurones devons-nous solliciter pour lire une phrase ? Cette tâche, simple en apparence, mobilise de nombreux neurones dans des parties du cerveau éloignées les unes des autres. Comment alors mettre en commun l’activité de ces différents neurones pour déchiffrer les mots, leur donner un sens et comprendre une phrase ?
A Lyon, l’équipe Inserm dirigée par Jean-Philippe Lachaux au sein de l’Unité Inserm 1028 "Centre de recherche en Neurosciences" a mis en évidence la façon dont ces différentes parties du cerveau dialoguent à distance.

Ces travaux sont publiés dans la revue The Journal of Neuroscience
Pour lire et comprendre une phrase comme celle-ci, plusieurs régions de notre cerveau doivent intervenir pour reconnaitre le sens de chaque mot, leur associer une forme sonore et construire progressivement le sens du texte. (Plus d'infos sur Fan...de santé)

11:32 Publié dans Santé | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : santé, cerveau, lire |  Facebook | |  Imprimer

16/05/2012

Mort subite des sportifs : que faire?

Depuis quelques années plusieurs accidents cardiaques (Foé, Féher, Puerta...) ont eu lieu sur les pelouses des terrains de football. Le plus récent est celui de Muamba, le joueur de Bolton. santé, sport, mort, subite

Lorsque le directeur médical du marathon de Londres, Sanjay Sharma, a été appelé le mois dernier pour une personne qui s'était effondrée suite à une suspicion d’arrêt cardiaque à un kilomètre de la ligne d'arrivée, il s'attendait à trouver un homme d’une septantaine d’année.
« J’ai du cacher ma surprise lorsque j'ai vu une femme jeune et athlétique » a-t-il expliqué. « J'ai dû me ressaisir pendant quelques secondes avant de commencer la réanimation ».
La personne allongée sur le sol était Claire Squires, âgée de 30 ans. Elle a mis en avant les pathologies cardiaques qui tuent des personnes jeunes, en forme et qui excellent dans leur discipline, tout comme le footballeur italien Piermario Morosini et le nageur olympique norvégien Alexander Dale Oen.
(Plus d'infos sur Fan de santé )

Acouphène : 18% des jeunes Belges en souffrent !

En Belgique, les seules études montrent qu’environ 8 à 10% de la population adulte est touché par un acouphène, soit environ 1 million de Belges. On estime à 300 000 le nombre de cas graves, c’est-à-dire réellement perturbant dans la vie quotidienne. L’âge moyen d’apparition de l’acouphène se situe autour de 50 ans, mais cela peut survenir bien avant, par suite d’un traumatisme sonore, brutal ou répété.

A noter également que 92% des acouphéniques présentent une perte auditive associée. Les acouphènes sont généralement liés à une mauvaise audition due à l'âge ou à l'exposition au bruit. Le trouble est localisé dans l'oreille interne. Il y a environ 13.000 cellules ciliées dans la cochlée. Des dommages à une partie de ces cellules ciliées provoquent un trouble dans le flux constant des signaux nerveux vers le cerveau. Ces signaux anormaux sont perçus comme un son, des sifflements d'oreilles. Dans certains cas, d'autres parties de l'oreille ou des liaisons nerveuses peuvent également présenter un trouble qui provoque les acouphènes.
(Plus d'infos sur Topic infos )

15/05/2012

Pub Bronzage : le point sur la polémique

Alors qu’une Américaine se déclarant elle-même accro au bronzage vient, purement et simplement, de se faire interdire l’accès à tout solarium (elle y aurait emmené sa fille de 6 ans…), une autre polémique touchant à cette épineuse question fait surface. Et la période – peu d’ensoleillement printanier chez nous – est idéale pour soulever une nouvelle fois la problématique d’un teint de peau halé, bronzé ou cramé… (plus d'infos sur DH.be)

Un détail dont le géant de la mode pas chère, H&M, ne s’est pas encombré au moment de réaliser sa dernière campagne de pub. Mer turquoise, plage de sable fin, mannequins taille 36, bikinis colorés sexy et… peaux dorées par le soleil. Un peu trop brunes d’ailleurs, se sont empressées de relever les associations luttant contre le cancer, et principalement celui de la peau.

 

Et en Suède, d’où la polémique a pris forme, on aime la mode à petits prix mais on chérit davantage sa peau… “Ces femmes en bikini extrêmement bronzées confirment un idéal de beauté dangereux pour la santé”, s’insurgeait la semaine dernière un porte-parole du Fonds Cancer suédois. “La publicité renforce le message qu’un teint hâlé est attirant et pousse au bronzage. L’exposition croissante aux UV provenant du soleil ou des bancs solaires est une cause importante du cancer de la peau.”

 

H&M ne s’est pas fait prier et a répliqué… par des excuses. “Nous sommes désolés si notre campagne a pu heurter certains […] Notre objectif n’était pas de mettre en valeur une beauté idéale spécifique, et encore moins de promouvoir un comportement dangereux.”   (plus d'infos sur DH.be)

Un doute sur votre peau au soleil. Nos conseils sur les risques !

 

10:09 Publié dans Santé | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : peau, bronzage, pub, h&m |  Facebook | |  Imprimer

14/05/2012

Soutenez la sclérose en plaques en Un clic !

 La nouvelle campagne de sensibilisation à la Sclérose en Plaques « Change your shoes, Change your mind » a choisi les chaussures en guise de symbole pour illustrer d’une part, la force et le courage qui animent chaque jour les patients pour continuer à avancer dans la vie, et d’autre part, pour matérialiser le changement d’avis que chacun peut réellement accomplir.

sclerose en plaque, santé, change your shoes

Cette campagne a pour objectif de démystifier cette maladie pour laquelle trop de clichés subsistent : quatre patients atteints de la SEP ont décidé de s’exprimer via de courtes vidéos. Ils tiennent à donner une image positive des personnes qui vivent au quotidien avec la maladie. À l’occasion de la journée mondiale de la Sclérose en Plaques (SEP) qui se tiendra le mercredi 30 mai prochain, Novartis lance cette campagne avec la collaboration de la Ligue Belge de la Sclérose en Plaques Communauté Française ainsi que le MS-Liga Vlaanderen et avec le soutien de Brantano.


Il est possible de faire évoluer l’image des personnes atteintes de Sclérose en Plaques et de les aider à vivre plus sereinement au sein de notre société. Comment ? Dès ce 11 mai, le grand public pourra découvrir les témoignages de Katrien, Martine, Marylène et Patrick sur la page Facebook « Change your shoes » et « Aimer » (« Like ») la page. Pour chaque « J’aime » (« Like»), Novartis offre un don de 0,25€ au profit de la Fondation Charcot. En quelques clics seulement, il sera possible de remercier ces patients pour leur démarche et contribuer concrètement à l’amélioration de la qualité de vie de tous les patients qui vivent avec une Sclérose en Plaques. (Source: blog Topic)

13/05/2012

Lutter contre les douleurs les plus fréquentes !

Les maux de tête et de dos, les douleurs musculaires et articulaires et les règles douloureuses sont sans doute les douleurs les plus fréquentes dans la population. Comment y faire face adéquatement? (Plus d'infos sur Topic)

 

Les maux de tête: il en existe de très nombreux et si certains sont liés à des maladies ou des problèmes de santé (sinusite, rhume, douleurs dentaires, problèmes de tension, troubles de la vue, fièvre, maladie sous-jacente, etc.), d’autres surviennent ponctuellement suite à un effort physique trop intense, une alimentation insuffisante ou trop copieuse, une consommation trop importante d’alcool ou la prise de certains médicaments.

 

Dans ce cas, ils peuvent se traiter au moyen de paracétamol ou d’un anti-inflammatoire. S’ils se répètent, qu’ils sont précédés de flash lumineux ou s’accompagnent de nausées voire de vomissements, mieux vaut consulter.


Les maux de dos: lorsqu’ils sont consécutifs à un effort physique (déménagement, sport, etc.), ils ne durent en principe qu’un jour ou deux parce que la douleur siège principalement au niveau des muscles du dos. Elle s’apaise rapidement sous l’influenced’antidouleur ou d’anti-inflammatoire, que ce soit en prise orale ou par application locale. Par contre, si la douleur provient du déplacement d’un disque ou d’une vertèbre, mieux vaut consulter un médecin généraliste, un kinésithérapeute ou un ostéopathe. (Plus d'infos sur Topic)

12/05/2012

Stop aux régimes !

Une étude, menée par l’Institut de la santé et de la recherche médicale (Inserm) depuis trois ans sur 105 000 volontaires âgés de 18 ans et plus, vient confirmer les inquiétudes exprimées par des médecins de longue date sur le « commerce » de régimes ou de produits amaigrissants. (Source: ouest-france)

Le régime devient un véritable mode de vie en France où 30 % des femmes ont déjà suivi cinq régimes dans leur vie, et 9 % en ont déjà fait plus de dix, déclare dans Le Parisien, qui révèle cette étude, le professeur Serge Hercberg, directeur de l’unité nutrition de l’Inserm.

Les femmes commencent désormais les régimes dès l’âge de 10 ans. Chez les hommes, l’obsession est moindre mais reste importante, 14 % d’entre eux ayant déjà fait cinq régimes.

L’obsession du régime touche des personnes qui n’en ont pas besoin

 

Lire la suite

11/05/2012

Cellulite : une technique dangereuse au laser !

Une nouvelle technique pour éradiquer la cellulite fait rage aux Etats-Unis : la Cellulaze™. Elle consiste à brûler au laser les fibres conjonctives qui provoquent l'aspect "peau d'orange" de la cellulite.

C'est le site allo-docteurs.fr qui en parle ! Une nouvelle technique anti-cellulite dangereuse débarque en Europe. La méthode, développée aux Etats-Unis, utilise un laser qui émet une lumière d'une longueur d'onde de 1440 nanomètres. Ce laser permet d'avoir une action profonde et d'atteindre les fibres conjonctives qui entourent les cellules graisseuses, responsables de la cellulite.

L'opération se déroule sous anesthésie : pour atteindre les fibres, le laser doit pénétrer la peau par une incision.
La Food & Drug Administration (FDA), l'Agence fédérale américaine des produits alimentaires et médicamenteux, autorise depuis le mois de janvier 2012, cette technique dite "définitive" par la société qui la commercialise. Mais selon le Dr Ariel Toledano, phlébologue, "la FDA a donné son accréditation sur des petites études avec un recul de 3 mois, il est bien trop prématuré de considérer cette technique comme définitive." (Source: Fan de santé)

Votre poids surveillé !

Un "Fitindex" des Belges sera calculé à partir de 2014 sur base de données collectées dans une centaine de centres de mesure, a-t-on appris jeudi à Gand lors de la présentation du projet. L'index sera élaboré grâce à l'Indice de Masse Corporelle (IMC), au pourcentage de graisse ainsi qu'à la dépense d'énergie au repos et à l'effort de chaque participant.
Le projet "est d'une grande importance sociale, car nous luttons contre les maladies liées au mode de vie, comme le diabète, l'obésité ainsi que les maladies cardiaques et vasculaires", explique l'ex-judoka Gella Vandecaveye, l'une des trois initiatrices du projet. (Plus d'infos sur Topi Santé)
D'ici 2014, une centaine de centres de mesure devraient voir le jour en Belgique, grâce auxquels les initiateurs aimeraient attirer 7% de la population belge. L'objectif est de calculer un "Fitindex national" mais également de défier, à terme, les différentes villes, provinces ou entreprises participantes d'obtenir le meilleur score.

11:55 Publié dans Santé | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : poids, santé |  Facebook | |  Imprimer