Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

25/02/2012

Evitez la surconsommation des médicaments

Depuis leur apparition, les médicaments en vente libre (OTC = Over The Counter) n’ont cessé de susciter des questions de sécurité d’emploi. Le risque potentiel de surconsommation lié au conditionnement de ces médicaments en est une et revient périodiquement. Mais qu’en est-il ? (Plus d'infos sur Topic Santé)médicaments,santé,topic

24/02/2012

11.000 mineurs sous antipsychotiques

Les enfants et les jeunes qui se font prescrire des antipsychotiques sont de plus en plus nombreux. En 2010, quelque 11.000 mineurs ont consommé ce type de médicaments, 485 consommateurs étaient par ailleurs âgés de moins de 6 ans, peut-on lire vendredi dans De Morgen. Plus d'infos sur fan de santé ! sans-titredede.png

10:02 Publié dans Santé | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : santé, enfant, topic |  Facebook | |  Imprimer

Vente de tabac en baisse

Le nombre de fumeurs journaliers est en forte diminution depuis 1982. À partir de 2004, il y a une stabilisation du nombre de fumeurs autour des 20%. En 2010, la diminution reprend et descend sous la barre des 20% (18%). Mais l'an dernier a connu une remontée de la consommation de 3%, rapporte le CRIOC.tabac, fumeur, santé, cigarette

Lire la suite

23/02/2012

6 rhumes par an pour l'enfant

 

Par an, le rhume touche 6 à 10 fois l’enfant et 2 à 4 fois l’adulte. S’en protéger, une option réaliste? Pas tout à fait ! A moins de vivre coupé du monde en cette période critique ou en permanence avec un masque sur le nez. Car ce sont essentiellement les contacts humains étroits (transports en commun, collectivité, contacts en famille, etc..) qui favorisent la propagation des virus et des bactéries majoritairement responsables des infections du nez, de la gorge et des oreilles. Suivre certaines mesures de précaution permet néanmoins de limiter les risques. Plus d'infos sur Topicsanté.

 

22/02/2012

Limiter davantage la caféine dans les boissons aromatisées

Le Conseil supérieur de la santé (CSS) souhaite limiter davantage la caféine dans les boissons aromatisées non alcoolisées et réglementer les compléments nutritionnels à base de caféine, indique-t-il dans un communiqué. Le Conseil supérieur de la santé a réalisé un état des lieux des habitudes de consommation en Belgique, sur demande de la ministre de la Santé publique.

Sur base des derniers développements et afin de protéger la santé publique, "le CSS estime que la limite actuelle de 320 mg de caféine par litre pour les boissons aromatisées non alcoolisées (type "sodas" et boissons énergisantes) est trop élevée et recommande de la baisser à 150 mg de caféine par litre", explique l'instance dans un communiqué.

Le Conseil supérieur de la santé demande par ailleurs que la quantité de caféine apportée par tout complément alimentaire contenant de la caféine ou par tout autre produit auquel de la caféine aurait été ajoutée, soit limitée à 80 mg de caféine par portion journalière.

De plus, le CSS considère que l'étiquetage de ces produits devrait porter une mention d'avertissement visant à limiter le nombre d'unités consommées par jour.
En Belgique, environ un quart de la population adulte belge dépasse l'apport de 210 mg/jour au-dessus duquel on peut observer un accroissement de l'anxiété, explique le communiqué. Par contre, seule une très petite fraction de cette même population (moins de 5 %) dépasse l'apport maximal de 400 mg/jour.

20/02/2012

Le premier hamburger fait à partir de cellules souches bovines va sortir

 

Le Dr Mark Post, un médecin de formation et patron du département de physiologie de l’Université de Maastricht (Pays Bas), prévoit de dévoiler ce hamburger en octobre, a-t-il dit à la presse en marge de la conférence annuelle de la Société américaine pour l’avancement de la science (AAAS) réunie ce week-end à Vancouver (Colombie Britannique, ouest du Canada).

Le coût pour produire ce premier hamburger « expérimental » se monte à 250.000 euros, a précisé ce chercheur ajoutant aussitôt que le second devrait être plus abordable à 200.000 euros. art_164976.jpg

Pour ce premier hamburger, il a utilisé des cellules des muscles du squelette de bovins cultivés dans du sérum foetal de veau.

« Les tissus produits ont exactement la même structure que les originaux», a assuré ce scientifique soulignant que la technologie était bien maîtrisée.

La viande produite en laboratoire pourra être contrôlée pour présenter certaines qualités comme par exemple contenir des niveaux élevés d’acides gras polyinsaturés (omega 3) bons pour la santé.

Lire la suite

18/02/2012

On manque de sang

La Croix-Rouge de Belgique lance ce dimanche un appel aux dons de sang, indique-t-elle dans un communiqué. Ses stocks de sang des groupes O positif et A positif sont extrêmement faibles. La Croix-Rouge appelle aux dons de sang  "Nous observons une diminution très importante des dons de sang", indique la Croix-Rouge, qui suppose que le froid et les maladies de l'hiver ont empêché un grand nombre de donneurs de se déplacer. Les donneurs peuvent se présenter à partir de lundi dans les sites de prélèvements ou dans les collectes mobiles. Toutes les informations sont disponibles sur le site transfusion.be. L'appel s'adresse à tous les donneurs potentiels, quel que soit leur groupe sanguin, insiste la Croix-Rouge

23:13 Publié dans Santé | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : sang, santé |  Facebook | |  Imprimer

16/02/2012

De plus en plus de cas de grippe !

Les critères permettant de parler d'une épidémie de grippe en Belgique sont désormais remplis, annonce mercredi l'Institut Scientifique de Santé Publique (ISP).

L'institut indique dans son bulletin hebdomadaire que le chiffre de 246 consultations pour des symptômes grippaux par 100.000 habitants a été atteint, le seuil épidémique se situant à 138 consultations par 100.000 habitants.
L'ISP souligne par ailleurs que les symptômes grippaux augmentent dans tous les groupes d'âge. Environ la moitié (51%) des échantillons respiratoires sont positifs à l'influenza A, ce qui indique une circulation du virus de la grippe dans la population.

Dans ce contexte, l'ISP recommande de se laver les mains régulièrement, de se couvrir la bouche et le nez avec un mouchoir lors des éternuements et de rester la maison en cas de maladie.

15/02/2012

Circoncision: hausse de 21%

Le nombre de circoncisions a augmenté de 21% en cinq ans, passant de 19.853 ayant bénéficié d'un remboursement de la sécurité sociale en 2006 à 24.113 en 2010, a indiqué la vice-Première ministre et ministre des Affaires sociales et de la Santé publique, Laurette Onkelinx, en réponse à une question parlementaire.

La majeure partie a été effectuée chez des enfants âgés de 0 à 9 ans, a-t-elle précisé en réponse à une question écrite de la députée Reinilde Van Moer (N-VA). Mme Onkelinx (PS) a toutefois rappelé que la natalité avait augmenté en Belgique au cours de la période 2006-2010.

Lire la suite

14/02/2012

Grande enquête sur l'intolérance aux ondes

Certaines personnes se déclarent intolérantes aux ondes électromagnétiques. S'agit-il d'une pathologie liée vraiment aux ondes des téléphones mobiles, des antennes-relais, comme l'affirment des associations, ou bien ces troubles ont-ils d'autres origines? Pour répondre à cette question, l'Assistance publique des hôpitaux de Paris (AP-HP) a décidé de lancer la première étude clinique en France visant à évaluer un protocole de prise en charge spécialisée des patients atteints «d'hypersensibilité»attribuée aux champs électromagnétiques. A Paris, un premier centre de prise en charge est d'ores et déjà ouvert à l'hôpital Cochin. Au total, 24 centres investigateurs devraient participer à cette étude dans toute la Franceondes, santé, gsm

L'hypersensibilité électromagnétique toucherait 1,5 à 2% de la population. Elle se manifeste par des symptômes non spécifiques, qui peuvent conduire à des situations extrêmes obligeant certaines personnes à cesser de travailler et à modifier totalement leur mode de vie. (source: le figaro.fr)

07:16 Publié dans Santé | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : ondes, santé, gsm |  Facebook | |  Imprimer

12/02/2012

La grippe à l'école?

La grippe poursuit son chemin dans la population. Il y a différents moyens de la combattre. La fermeture des écoles permet de limiter la propagation de la grippe. Cette mesure devrait être prise en période d'épidémie et s'appliquer aussi bien aux petites classes qu'aux collèges. C'est la recommandation que font des chercheurs canadiens dans le dernier numéro des Annals of Internal Medicine. (plus d'infos sur femme de santé )

11/02/2012

Sex addicts : les chiffres

Ils sont (au moins) 9 millions aux États-Unis. Du moins identifiés. Les sex addicts outre-Atlantique ne se cachent plus depuis longtemps, ou moins… comparé aux victimes, chez nous, de cette dépendance sexuelle. Car, s’il est facile de caricaturer cette addiction au sexe, il est surtout question d’une maladie. Encore honteuse chez nous. Et pas reconnue. “C’est le cas de beaucoup de choses liées au sexe, explique la sexologue Sabrina Bauwens. Il faut beaucoup de temps avant que ne soit qualifiée de maladie une dépendance. Les critères sont assez flous. Ce fut le cas pour la dépendance au jeu.”

Alors qu’aux États-Unis, des cliniques spécialisées dans le traitement de ces malades du sexe accueillent depuis plus d’une décennie de nombreuses célébrités en rehab, la Belgique a du mal à admettre que pareille dépendance puisse être traitée, ou même exister. “Cela reste quelque chose de honteux. On a tellement parlé en Europe de libération sexuelle à l’extrême, sous le thème du Éclatons-nous, qu’il est encore plus difficile pour les personnes souffrant de problèmes sexuels de les gérer.” (plus d'infos sur dh.be)

07:13 Publié dans Santé | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : sexe, santé, addict |  Facebook | |  Imprimer

10/02/2012

Euthanasie : les chiffres !

L'an dernier, 11.33 Belges ont opté pour l'euthanasie, soit 16,5% de plus qu'en 2010. C'est également la première fois que les médecins enregistrent plus de 1.000 cas sur l'année, rapportent Het Belang van Limburg et la Gazet van Antwerpen vendredi sur base des chiffres du rapport annuel de la Commission de contrôle et d'évaluation de l'euthanasie.

Les personnes qui ont opté pour l'euthanasie la font surtout à la maison (44%).

De tous les patients euthanasiés, à peine un quart avaient plus de 80 ans.

L'augmentation du nombre de cas d'euthanasie s'expliquerait par la médiatisation -notamment grâce à des fils- et par un meilleur enregistrement par les médecins.

Autre fait remarquable: 85% des enregistrements proviennent de Flandre. Une autre tendance est que de plus en plus de patients psychiatriques demandent à mourir.

Maladies professionnelles : le point

Le système belge de reconnaissance des maladies professionnelles est obsolète et discriminatoire envers les femmes, selon une recherche menée par un chercheur de l'Institut syndical européen relayée vendredi par Le Soir.
maladies, santé, travail
La liste des maladies professionnelles évolue très peu et très lentement. Résultat: elle reflète de moins en moins bien l'évolution réelle des conditions de travail.

Si les femmes constituent 49% des reconnaissances de maladies professionnelles temporaires, elles ne sont plus que 8,7% quand on arrive aux incapacités permanentes. Le travail des femmes, et ce qui peut l'affecter, seraient dépréciés.

Les maladies professionnelles reconnues continuent à être calquées sur les métiers manuels lourds des hommes, dans le bâtiment ou l'industrie, mais ne prennent par exemple pas en compte les maladies musculo-squelettiques dont peuvent souffrir les caissières ou les infirmières par exemple

09/02/2012

Hépatite C: traitement innovant.

L'hépatite C est souvent qualifiée d'épidémie 'insidieuse' parce que les personnes infectées se sentent souvent en parfaite santé et peuvent vivre 10 à 20 ans comme porteuses de la maladie sans en développer les symptômes. En Belgique, 100.000 personnes sont porteuses du virus de l'hépatite C (VHC) et on enregistre 2000 nouveaux cas chaque année. Un pourcentage important de ces patients (50%) n'a nullement conscience de son infection.

Aujourd'hui, le tout dernier traitement de l'hépatite C chronique est présenté à l'occasion de la 24eme "Semaine belge de la gastro-entérologie". Le Victrelis est la première substance d'une nouvelle classe de médicaments, les inhibiteurs de protéases du VHC. Il s'agit d'un antiviral à action directe (DAA, direct acting antiviral), développé pour agir sur la capacité de multiplication du VHC par inhibition d'une enzyme cruciale du virus (la NS3/4A sérine protéase). (plus d'infos sur femme en santé)

Pour Muriel Colinet, présidente du CHAC (Carrefour Hépatite C) : "L'arrivée de cette nouvelle trithérapie contre l'hépatite C en Belgique est une bonne nouvelle. Les médecins ont désormais plus de possibilités de traitement à prescrire à leurs patients en fonction de leur situation et de leur historique face à ce virus insidieux. "(plus d'infos sur femme en santé)

08/02/2012

Cigarette électronique? risques et avantages

 De nombreuses objections ont été formulées depuis quelques années contre la e-cigarette. Parmi elles, la présence de propylène glycol, composé chimique pouvant entraîner des irritations de la gorge ou, à forte dose, des états d’ébriété. (plus d'infos sur femmes en santé)

Gérard Leblanc, directeur général de Cigarelec, fait partie des distributeurs qui l’ont proscrite. Bertrand Dautzenberg, pneumologue à la Pitié-Salpêtrière et de l’Office français de prévention du tabagisme (OFT), souligne qu'« aucun effet négatif n’a pour le moment été démontré sur le propylène glycol, mais c’est à long terme que l’on pourra tirer des conclusions sûres ». L’absence de recul et d’analyses approfondies, c’est là que le bât blesse principalement. (Source: le Parisien.fr)

07/02/2012

Le tabac...et le déclin mental chez l'homme

Les hommes qui fument connaissent un déclin mental plus rapide que les non-fumeurs en vieillissant, un phénomène qui n'a pas été observé chez les femmes, selon une étude britannique publiée lundi dans la revue américaine Archives of General Psychiatry.
_MG_2435.jpg
L'étude révèle que la consommation de tabac se traduit à long terme par des pertes de mémoire et du mal à utiliser des connaissances passées pour agir au moment présent.

"Notre étude montre un lien entre le fait de fumer et (la détérioration) des capacités intellectuelles surtout à des âges avancés", souligne Severine Sabia de l'University College London (Grande-Bretagne), principal auteur de cette communication.

Lire la suite

06/02/2012

Le cancer : quelques chiffres au sud du pays

A l’occasion de la journée mondiale contre le cancer, le programme européen Générations en santé[1] (Interreg IV) publie un nouveau chapitre du Tableau de bord transfrontalier de la santé[2]. Après le chapitre consacré à la santé des seniors, ce sont aujourd’hui les données concernant les cancers qui sont diffusées. Cet état des lieux permet une réflexion sur l’impact de ces maladies, que ce soit en termes de soins, de dépistage mais aussi de prévention, dans une zone comprenant les provinces belges de Hainaut, de Namur et de Luxembourg et dans les départements français de l’Aisne, des Ardennes, de la Marne, du Nord, de l’Oise, du Pas-de-Calais et de la Somme.cancer, femme, homme, santé

  

Le cancer concerne largement toute la société, puisque, dans la zone étudiée, ce type de maladie n’est autre que la première cause de mortalité chez les hommes, avec 32% des décès. Chez les femmes, seules les maladies de l’appareil circulatoire dépassent les cancers qui sont la deuxième cause de décès avec 23%. Ils représentent en tout, un peu plus de 22.000 décès par an entre 2004 et 2006. Des chiffres qui ont de quoi susciter la réflexion puisque l’on sait que certains cancers ont un lien étroit avec des comportements comme la consommation de tabac, d’alcool, ou la sédentarité et l’alimentation déséquilibrée.

 

En province de Namur, chez les hommes, les chiffres de mortalité sont inférieurs à ceux de l’ensemble de la zone «Génération en Santé» alors qu’ils sont similaires chez les femmes.  Comparés à ceux du territoire belge, ils montrent une mortalité masculine plus élevée et similaire chez les femmes.

Lire la suite

05/02/2012

Mutilations génitales : stop !

Une étude a démontré que 1.975 petites filles courent le risque d'être excisées en Belgique. De même, près de 6.260 femmes excisées habitent notre pays. L'augmentation de leur nombre s'explique par l'immigration ces dernières années de nombreuses femmes issues de pays où les mutilations génitales sont pratiquées. (Plus d'infos sur femme en santé)mutilations, génitales, femme, santé

80 pc des femmes victimes de mutilations génitales qui vivent en Belgique sont originaires des mêmes 10 pays africains dont la Guinée, la Somalie, l'Egypte, le Nigeria et la Côte d'Ivoire. La problématique est particulièrement aiguë en Flandre où 3.550 petites filles et femmes sont excisées ou courent le risque de l'être. Bruxelles et la Région wallonne suivent avec respectivement 3.037 et 1.648 victimes.(Plus d'infos sur femme en santé)

03/02/2012

Foot: 21% de blessures en moins

 L'hôpital universitaire de Louvain (UZ Leuven) a dévoilé jeudi une étude, en collaboration avec l'Union belge de football (URBSFA), qui démontre que le nombre de blessures dans le football belge en général a baissé de 21% en dix ans (24.801 blessures pour 415.934 affiliés contre 31.563 blessures pour 417.462)._MG_2376.jpg

Cette étude, destinée à réduire encore plus le nombre de blessures à l'avenir, compare le nombre de blessures et la gravité de celles-ci entre la saison 1999-2000 et la saison 2009-2010. La diminution de nombre de blessures durant les mois hivernaux contribue fortement à cette baisse: on note 40% de blessures en moins pendant l'hiver, en partie parce que le nombre de matches remis est nettement plus important (5 fois) que par le passé.

C'est en début de saison (août, septembre, octobre) que le risque de blessures est plus important (jusqu'à 85%), notamment à cause d'une trop longue période d'inactivité. Les footballeurs ont également deux fois plus de chances de se blesser en match qu'au cours d'un entraînement.

Les footballeurs au niveau national et provincial/régional ne sont pas exposés aux blessures de la même manière: leur risque de blessures est 73% plus élevés qu'au niveau national.

Par ailleurs, le risque de blessures chez les dames est 24% moins élevé que chez les hommes alors que les jeunes se blessent deux fois moins que les adultes.