Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Envoyer ce Blog à un ami | Avertir le modérateur

03/07/2012

Enlever ou non les dents de sagesse

Le Centre Fédéral d’Expertise des Soins de Santé (KCE) a examiné la question de l'enlèvement ou non des dents de sagesse préventivement selon une approche scientifique. Peu d’études se sont penchées sur cette thématique, et les publications sont de faible qualité. Toutefois, elles révèlent que l’extraction préventive des dents de sagesse chez les adolescents ne permet pas de résoudre ou d’empêcher le chevauchement ou le mauvais alignement des dents de devant.


Les troisièmes molaires, aussi appelées dents de sagesse font habituellement éruption entre 18 et 24 ans. Lorsque la dent de sagesse est malade ou présente des signes de pathologie tels qu’une carie dentaire non restaurable, le développement d’un kyste ou une inflammation des tissus qui entourent et recouvrent la dent de sagesse, il vaut mieux l’extraire. L’extraction curative ne prête guère à discussion.



Raison invoquée pour l’extraction préventive : l’opération devient plus difficile chez un sujet plus âgé
Toutes les dents de sagesse doivent-elles être extraites de manière préventive chez tout le monde, si aucun problème ne se manifeste ou lorsqu’un traitement orthodontique est initié ? Les défenseurs de cette pratique estiment qu’il est préférable d’extraire les dents de sagesse chez les jeunes patients, car l’opération deviendrait plus complexe à un âge plus avancé. D’autres arguments sont avancés tels que : éviter que les dents de sagesse ne ‘poussent’ les autres dents, profiter de l’extraction d’une dent de sagesse malade pour extraire les autres dents de sagesse saines et, plus généralement, les dents de sagesse n’auraient aucune utilité particulière. Toutefois, aucune preuve scientifique ne permet d’étayer ces arguments.

Les commentaires sont fermés.