Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Envoyer ce Blog à un ami | Avertir le modérateur

07/02/2012

Infections nosocomiales

 La Commission fédérale de recours pour l'accès aux informations environnementales reconnaît qu'il y a bien un intérêt public à la divulgation de chiffres plus détaillés en matière d'infection nosocomiales. Le problème est que la qualité de ces données doit d'abord être améliorée, a réagi mardi Test-Achats à la suite d'un arrêt du conseil d'Etat n'autorisant pas l'association de consommateurs à obtenir les rapports sur les infections nosocomiales pour chaque hôpital. Test-Achat avait introduit en mai 2009 une demande en vue d'obtenir les chiffres relatifs aux infections nosocomiales, hôpital par hôpital. Actuellement, seuls les résultats pour l'ensemble des hôpitaux sont rendus publics.

La demande de Test-Achats avait néanmoins été rejetée par la Commission fédérale de recours pour l'accès aux informations environnementales, celle-ci craignant que cela nuise à l'efficacité du suivi de ces infections. Le Conseil d'Etat s'est rangé à cette vision des choses.


Test-Achats souligne toutefois que la Commission fédérale de recours pour l'accès aux informations environnementales est bien convaincue de la nécessité d'une publicité de ces chiffres mais que la mauvaise qualité des données en empêche la publication.

L'organisation de consommateurs constate en outre que l'Institut scientifique de santé publique et le SPF Santé publique ont indiqué être conscients de la nécessité d'arriver à un système plus transparent. Si nos actions permettent d'y parvenir, nous aurons réussi dans notre entreprise, estime-t-on chez Test-Achats.

Les commentaires sont fermés.