Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Envoyer ce Blog à un ami | Avertir le modérateur

07/12/2011

Blanchiment des dents , c'est vraiment pas bon !

L’AFSSAP (Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé) et la DGCCRF (direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes) mettent en garde les consommateurs, l’utilisation de ses produits renouvelés fréquemment pouvant les exposer à des risques de santé.

Dans son communiqué de presse, l’AFSSAP indique que « Ces produits peuvent en effet entraîner une hypersensibilité des dents (apparition de douleurs, accentuées notamment par le froid, une altération de l’émail pouvant conduire à une usure prématurée et même à une fragilisation des dents, ainsi qu’une irritation des muqueuses liée à la causticité du produit). Par ailleurs, en cas d’expositions trop longues ou trop fréquentes, il existe un risque de recoloration plus rapide des dents. »

Par ailleurs, une directive européenne, publiée très récemment, modifie la réglementation européenne des produits cosmétiques contenant ou libérant du peroxyde d’hydrogène. L’emploi du peroxyde d’hydrogène et des autres composés ou mélanges libérant du peroxyde d’hydrogène, dans les produits bucco-dentaires destinés aux consommateurs, y compris les produits de blanchiment des dents ne peut avoir une concentration supérieure à 0,1 %. Seuls les chirurgiens dentistes pourront être en mesure d’acheter et d’utiliser chez l’adulte des produits de blanchiment des dents contenant une concentration en peroxyde d’hydrogène comprise entre 0,1 % et 6 %.

La DGCCRF et l'Afssaps effectuent actuellement des contrôles de sécurité dans les centres spécialisés et dans les « bars à sourire » afin de vérifier la conformité des produits vendus et des prestations proposées et le respect de la législation, et rappellent que le blanchiment des dents ne doit pas être renouvelé trop fréquemment.

Si vous souhaitez en savoir un peu plus sur le blanchiment des dents, les techniques et les risques liés à l’utilisation de certains produits, rendez-vous sur le site Internet du Ministère de la Santé.

Les commentaires sont fermés.