Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Envoyer ce Blog à un ami | Avertir le modérateur

22/10/2011

Santé: 100 millions d’euros par an pour 1.000 détenus

Rien qu’en médicaments, les dépenses liées aux prescriptions faites aux détenus s’élèvent à 9 millions par an. C’est déjà énorme, mais ce n’est pas tout. (source: dh.be)

Avec 10 % de la population carcérale, soit un peu plus de 1.000 détenus, qui chaque jour bénéficient d’une visite médicale, le coût des soins de santé dans nos prisons grimpe à 100 millions d’euros par an !

Sont repris dans ces dépenses les soins administrés aux internés, placés dans un hôpital ou un centre psychiatrique. Un montant pris en charge à 50 % par l’Inami et 50 % par le SPF Justice.


Une ardoise devenue beaucoup trop importante pour le service des soins de santé des établissements pénitentiaires du SPF Justice qui rencontrera la semaine prochaine des responsables de l’Inami afin d’envisager une réforme du financement de ces soins dont bénéficient les détenus.

"Nous allons créer un groupe de travail pour que ces soins soient de meilleure qualité à l’avenir mais surtout qu’ils soient davantage pris en charge par l’Inami car ces coûts sont beaucoup trop lourds à supporter", nous affirme le médecin-directeur Sven Todts.

"Nous avons actuellement deux patients qui nous coûtent énormément d’argent. Ils sont tous les deux atteints d’hémophilie. Rien qu’en médicaments, l’un nous coûte un million d’euros par an et l’autre un demi-million d’euros", s’exclame le Dr Sven Todts.

Des dépenses qui, selon ce médecin-directeur, ne vont cesser de grimper de par l’augmentation de la population carcérale mais aussi et surtout avec la hausse importante du coût des médicaments.

Et parmi les soins administrés aux détenus, dont on vous livre les détails dans l’article ci-dessous, les soins dentaires ont la cote chez les prisonniers. "Beaucoup de détenus ne vont pas chez le dentiste à l’extérieur et profitent donc de la gratuité des soins dentaires en prison", reconnaît le Dr Sven Todts.

"Les consultations médicales, c’est une partie importante de la vie sociale en prison. C’est l’occasion pour la majorité des détenus d’échapper à leur cellule, d’avoir une petite activité dans la journée", nous a déclaré de son côté le médecin-directeur à la tête des services de soins de santé en prison, le Dr Van Mol.

Les commentaires sont fermés.