Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

21/09/2011

Enfants, il faut mieux manger !

 Une enquête réalisée auprès de 407 parents par Dedicated Research en ce mois de septembre 2011 indique que les enfants âgés de cinq à douze ans influencent fortement le choix des collations qu'ils consomment à l'école et en rentrant à la maison.

En analysant les cartables, on constate que près de 29 % des enfants avaient un fruit comme collation à 10h. Pourtant, les fruits arrivent bien après le fameux « biscuit », qui lui culmine en tête du classement des collations avec 45 %. Au goûter, ils sont 29% à privilégier le fruit après l’école, le top 3 étant complété par le biscuit et la tartine.

Par ailleurs, presque un tiers des enfants dégustent son goûter devant la télévision. Seuls 32 % le mangent en présence de leurs parents ou de leurs grands-parents. Autre enseignement de l'étude : si l’on se penche sur les raisons qui poussent les parents à choisir tel ou tel goûter, on constate que le choix de l’enfant l’emporte sur les considérations plus liées à la santé. 65 % des parents opèrent leur choix en fonction des goûts de l’enfant et 51% parce que l'enfant le demande. Moins de la moitié des parents (48%) accordent de l’importance à la valeur nutritionnelle de l'en-cas. 26 % des parents remarquent que la préférence de leur enfant est influencée par leurs petits copains.

Les enfants influencent aussi fortement les courses : 53 % des parents affirment que leur enfant y joue un rôle important. De plus, l'offre au supermarché se base fortement sur ce constat, ce qui ne facilite pas la tâche aux parents. Les fruits doivent se mesurer aux emballages colorés et aux en-cas sucrés qui plaisent beaucoup aux enfants (par exemple, avec des gadgets ou des images de personnages connus). images9898.jpg

Un autre moyen très simple est d'associer systématiquement un fruit à un plaisir sucré bien dosé pour faire comprendre à votre enfant que l'un ne va pas sans l'autre. Un geste simple tout à fait compatible avec l'adoption de bonnes habitudes

Les commentaires sont fermés.