Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

03/02/2011

Edulcorants artificiels : le point !

Les consommateurs adultes belges ne sont pas exposés au risque d'une consommation excessive d'édulcorants artificiels par voie alimentaire, ressort-il jeudi d'une étude réalisée par l'Institut Scientifique de Santé Publique (WIV-ISP). Ce constat s'applique également aux diabétiques et aux consommateurs qui utilisent fréquemment des produits "lights".

Les édulcorants artificiels sont principalement utilisés pour remplacer les sucres naturels dans les produits "lights", ainsi qu'au cours du processus de fabrication d'aliments sans sucres ajoutés. educloran.jpg

Il ressort de l'étude que les adultes qui consomment régulièrement des produits contenant des édulcorants ingéraient au maximum 17% de la dose journalière admissible (DJA) d'acésulfame-K tandis que pour l'aspartame, le cyclamate, la saccharine, et le sucralose, ces valeurs s'élevaient respectivement à 5%, 25%, 11% et 7% de la DJA.

L'apport des édulcorants de table était quant à lui négligeable.

Les scientifiques ont déterminé pour cette étude la teneur en édulcorants de plus de 130 denrées alimentaires représentatives disponibles sur le marché belge.

Les commentaires sont fermés.