Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

28/01/2011

Possibilité de lien entre les implants mammaires et une forme rare de cancer

Il pourrait y avoir un lien de cause à effet entre les implants mammaires et une forme rare de cancer, a prévenu la Société royale de chirurgie plastique, reconstructrice et esthétique (RBSPS) sur base d'un rapport de l'Agence américaine pour l'alimentation et les médicaments (FDA). Des indications révèlent la possibilité que les femmes porteuses de certains types d'implants mammaires présentent un risque plus élevé, toutefois limité, de développer ce type rare de cancer des ganglions lymphatiques, à savoir le lymphome anaplasique à grandes cellules (ALCL).sein.jpg
La FDA a connaissance d'un total de 60 cas présumés mais la Belgique ne compte jusqu'à présent aucun cas connu d'ALCL dû à un implant mammaire.
"À l'échelon mondial, on dénombre donc l'éventualité de 60 cas sur un total, selon les estimations, de 5 à 10 millions de femmes porteuses d'un implant mammaire tant à des fins esthétiques que reconstructrices", détaille le communiqué de la RBSPS.
"À l'heure actuelle, aucun lien ne semble exister entre la survenue d'un ALCL et un type particulier d'implant, que ce soit un producteur d'implant, la forme, la texture de la paroi ou son contenu", précise encore la Société royale.
La RBSPS a informé l'ensemble de ses membres et il est demandé aux femmes porteuses d'un implant mammaire de consulter leur médecin en cas de gonflement ou de durcissement autour de l'implant.

Les commentaires sont fermés.