Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

20/12/2010

Les minorités ethniques sont plus souvent déprimées que les Belges

Les immigrants et les minorités ethniques des pays européens souffrent de plus de symptômes de dépression que les populations autochtones. En Belgique, les minorités ethniques seraient même 41% plus touchées que les Belges, indiquent lundi des sociologues de l'université de Gand, sur base d'une enquête réalisée auprès de 36.000 personnes dans 23 pays d'Europe. La santé mentale des immigrants en Belgique est cependant similaire à celle de la population allochtone.dépression.jpg
C'est principalement dans les pays d'Europe de l'est et du nord que les cas de dépression des immigrants sont plus nombreux que ceux des autochtones. En ce qui concerne les minorités ethniques, ce chiffre est encore plus important.
Dans la plupart des pays d'Europe du sud et de l'ouest, il n'y a pas vraiment de différences entre les minorités et la population autochtone car il semble que la santé mentale de cette dernière est un peu plus mauvaise.
"Trois causes importantes de l'augmentation de la fréquence et de la sévérité des symptômes dans les deux groupes sont la région d'origine, la discrimination ethnique et une situation financière difficile", selon Sarah Missin (Université de Gand).
"Le risque de dépression semble plus important pour les immigrants d'Europe méridionale et orientale ainsi que pour ceux qui viennent de l'extérieur de l'Europe. Jusqu'à 40% des symptômes de dépression proviennent de la discrimination ethnique.

Les commentaires sont fermés.