Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

07/12/2010

Un mémoire original sur l’alimentation des jeunes diabétiques

Le jury du Prix de la Diététique annonce les gagnants de l’édition 2010 : comme tous les ans, le Prix de la Diététique récompense trois étudiants belges en diététique. Le premier prix est remporté par  Stéphanie Rosquin de l’Institut Paul Lambin récompensée pour son travail de fin d’études sur l’amélioration de la prise en charge des enfants et adolescents diabétiques au Luxembourg. Le deuxième prix est attribué à Cielke Snauwaert de la Katholieke Hogeschool Brugge-Oostende qui a suivi des marathoniens et leur a prodigué des conseils diététiques à l’aide de brochures et de fiches pratiques leur expliquant comment adapter leur alimentation en fonction des efforts à fournir. Enfin, le troisième prix va à Sven Van Caneghem qui a évalué l’initiative gantoise pour la promotion des menus végétariens, « Donderdag Veggiedag ».diététique.jpg

Le top 3 du Prix de la Diététique 2010 de Kellogg’s

L’alimentation est un sujet qui ne sera jamais démodé. Et c’est une bonne chose car une alimentation saine est essentielle pour tout un chacun. Les sujets des travaux qui ont remporté le Prix de la Diététique cette année touchent d’ailleurs à des problématiques bien actuelles: le diabète, le sport de haut niveau et la promotion des menus végétariens.

 

Premier Prix : Stéphanie Rosquin, Institut Paul Lambin :
« Amélioration de la prise en charge de l’enfant et de l’adolescent diabétique au Luxembourg : élaboration d’une brochure écrite et éducation thérapeutique en groupe et en ambulatoire ».

Le travail de fin d’étude de Stéphanie s’est penché sur la problématique des enfants diabétiques avec comme objectif de créer un document de référence complet sur le diabète de type 1 pour permettre aux enfants et à leurs parents de trouver des réponses à leurs questions. Il en ressort trois brochures illustrées, chacune adaptée à une tranche d’âge : 2 à 6 ans, 7 à 12 ans et 13 à 18 ans.

 

Ce qui interpellé le jury : « Le diabète est un sujet qui a maintes fois été abordé, mais la manière dont Stéphanie l’a exploré est assez originale vu qu’elle s’est penchée sur le diabète des enfants », explique Christine Provoost, présidente du jury. D’autres raisons encore ont poussé le jury à choisir le travail de Stéphanie comme premier prix : « Stéphanie a intégré l’aspect d’éducation thérapeutique et ne s’est pas cantonnée à l’éducation nutritionnelle. Ensuite, Stéphanie s’est souciée du niveau de compréhension de son public et a organisé un test préalable pour évaluer le niveau de compréhension de chaque tranche d’âge avant d’élaborer la brochure qui leur est destinée », explique Virginie Everaert, membre du jury.diététique2.jpg

 

Enfin,  le travail de Stéphanie témoigne d’une préparation de longue haleine, notamment pour les dessins qui illustrent les trois brochures. Stéphanie Rosquin explique : « J’ai commencé à préparer les dessins pour les brochures un an plus tôt, pendant les vacances scolaires. J’ai passé beaucoup de temps à égayer ces brochures : j’ai fait tous les dessins moi-même en m’inspirant notamment de l’émission Il était une fois la vie. Je trouvais que ça donnait un cachet plus personnel et plus sympa à mes brochures.»

 

Enfin, lors de la réalisation de sa partie pratique, Stéphanie a eu l’occasion de travailler directement avec les enfants lors d’ateliers : « J’ai accompagné plusieurs enfants de chaque tranche d’âge et organisé avec eux plusieurs ateliers. Les rencontrer et discuter avec eux a été une expérience très enrichissante pour moi et rendue possible par la formidable équipe de Madame de Beaufort du Centre Hospitalier de Luxembourg, que je tiens d’ailleurs à remercier pour sa précieuse aide.»

Quand on l’interroge sur son avenir, Stéphanie est pleine de projets : « J’adore le travail avec les enfants. Actuellement, je suis professeur de sport dans une école car, au départ, je suis licenciée en éducation physique, mais mon rêve serait de pouvoir combiner sport et diététique. Je le fais déjà partiellement en donnant des cours de « sport & santé », mais j’aimerais vraiment aller plus loin dans cette direction. »diététique3.jpg

 

Deuxième Prix : Cielke Snauwaert, Katholieke Hogeschool Brugge-Oostende :
« Repères alimentaires pour les marathoniens en fonction des objectifs” / “Voedingsrichtlijnen voor marathonlopers in functie van de wedstrijd ».

 

Pour les sportifs, une alimentation saine et variée est nécessaire pour fournir de bonnes prestations; un choix judicieux des aliments et un bon ajustement des repas en fonction des périodes d’entraînements et de compétitions est donc crucial. Cielke a remarqué que de nombreux marathoniens manquaient de connaissances et d’informations en matière de nutrition. Elle a donc créé un petit guide sur la pyramide alimentaire du sportif ainsi que des fiches contenant des conseils pratiques suivant l’intensité de la prestation (entraînements, compétitions, etc.).

 

Le travail de Cielke Snauwaert a impressionné le jury. Nicolas Rousseau, membre du jury, explique : « Lors de la réalisation de sa partie pratique, Cielke a interviewé pas moins de 79 marathoniens et leur a fait suivre son programme ! Ce qui lui a permis de fournir une analyse très représentative. On imagine facilement qu’elle a passé beaucoup de temps à rassembler cet échantillon ».diététique4.jpg

 

Cielke explique : « Mon papa et mon parrain courent régulièrement des marathons, c’est grâce à eux que j’ai pu accéder à autant de personnes. Je me suis également rendue sur les lieux de départ des marathons pour proposer aux sportifs de les encadrer. J’ai adoré cette expérience et à la fin de mon travail, j’ai envoyé toutes les fiches à chacun des marathoniens. »

 

Dans les années à venir, Cielke se verrait bien travailler dans une équipe multidisciplinaire pour l’encadrement des sportifs, elle explique : « Mon rêve serait d’ouvrir un cabinet avec un kinésithérapeute, par exemple. Selon moi, la diététique et le sport devraient être intimement liés ».

 

Troisième Prix : Sven Van Caneghem, Hogeschool Gent :
«  évaluation qualitative de l’initiative ‘Donderdag Veggiedag/ les jeudis végétariens’ dans les écoles gantoises » / « Kwaliteitsevaluatie van Donderdag Veggiedag op de Gentse stadsscholen ».

 

Le troisième prix, remporté par Sven Caneghem, se penche sur l’évaluation d’une initiative gantoise visant à encourager les menus végétariens une fois par semaine dans les écoles et les crèches. Celle-ci s’intitule « Donderdag Veggiedag » (« les jeudis végétariens ») et est une initiative de l’asbl EVA qui a démarré en octobre 2009. dier.jpg

Sven a examiné les menus végétariens proposés aux enfants des écoles et crèches gantoises pour répondre à deux questions : « Les menus servis répondent-ils aux critères d’une alimentation complète ? » Et  « Les enfants apprécient-ils les menus végétariens proposés à l’école ou à la crèche? ». La conclusion de Sven montre que, dans les écoles qu’il a visité, les menus répondent aux critères nutritionnels et que les enfants les apprécient au même titre que les autres menus. La première année du « Donderdag Veggiedag »  s’oriente donc vers un succès, conclut Sven à la fin de son mémoire. Le jury a beaucoup apprécié le travail fourni par Sven, notamment l’utilisation de sources très pointues,  sa vision large du plat végétarien ainsi que son attitude critique par rapport à ses conclusions.

Le jury, soutenu par Kellogg’s, remercie tous les participants au Prix et leur souhaitent beaucoup de succès dans leurs carrières respectives !

 

 

Les commentaires sont fermés.