Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

17/11/2010

Epilepsie: le point

L’épilepsie est une pathologie bien connue des neurologues et des neurochirurgiens, pourtant elle véhicule encore de nombreux préjugés et autres idées préconçues. A l’occasion du dixième anniversaire du Centre de référence de l’épilepsie réfractaire des Cliniques universitaires Saint-Luc, les équipes médicales et soignantes font le point sur l’épilepsie, les traitements et la recherche. « Lorsque je dois acheter mes médicaments anti-épileptiques, je me rends dans une autre pharmacie que celle située dans mon quartier », raconte un patient épileptique.

Un témoignage étonnant et pourtant assez courant : l’épilepsie est encore trop souvent vécue comme une maladie honteuse, qu’il faut à tout prix cacher. Les équipes du Centre de référence de l’épilepsie réfractaire des Cliniques universitaires Saint-Luc combattent cette mauvaise réputation depuis dix ans. «Il est important de faire passer le message que l’épilepsie est un dysfonctionnement neuronal, l’expression clinique d'une décharge neuronale excessive et hypersynchrone  (ndlr : toutes les cellules nerveuses réagissent en même temps, alors que d'ordinaire elles fonctionnent en alternance), explique le Pr Kenou van Rijckevorsel, neurologue responsable du Centre de l’épilepsie réfractaire. Il s’agit d’une affection comme une autre, qui se soigne grâce aux nombreuses alternatives médicamenteuses et chirurgicales proposées par les médecins. »

Le Centre de référence de l’épilepsie réfractaire fête ses dix ans.  Le Centre de référence de l’épilepsie réfractaire des Cliniques universitaires Saint-Luc, c’est :

- Une prise en charge complète : le Centre de référence de l’épilepsie réfractaire offre à ses patients une prise en charge complète : le dépistage, le diagnostic, le traitement (médicamenteux ou chirurgical) puis la réadaptation au Centre neurologique William Lennox (Ottignies).

- De nombreux spécialistes au chevet du patient: le Centre de référence de l’épilepsie réfractaire s’appuie sur une équipe multidisciplinaire : épileptologue, neurochirurgien, psychiatre, radiologue, spécialiste en imagerie fonctionnelle, neurologue, neuropédiatre, neurophysiologue, neuropsychologue, neuropathologue et spécialiste de la réadaptation neurologique. Les consultations avant et après un acte neurochirurgical se font en présence à la fois de l’épileptologue et du neurochirurgien pour une meilleure prise en charge. L’équipe médicale et paramédicale du Centre se réunit une fois par mois pour discuter des cas du patient.

- Des techniques de pointe: le Pr Christian Raftopoulos, Chef du Service de neurochirurgie des Cliniques Saint-Luc et Coordonnateur associé du Centre de l’épilepsie réfractaire, propose aux patients toutes les techniques chirurgicales existantes et de pointe comme, par exemple, les transsections sous-piales (déconnexion les uns des autres des neurones malades pour limiter la propagation des crises à l'ensemble du cortex cérébral). Dans le domaine de l’imagerie médicale, le Pr Cécile Grandin et son équipe innovent en utilisant un tout nouveau logiciel qui permet de mettre en évidence dans le cerveau de très petites dysplasies souvent responsables de l’épilepsie. De plus, une imagerie fonctionnelle de plus en plus étoffée permet d'éviter des mises au point invasives.

- Des chercheurs actifs: De nouveaux traitements en cours de développement sont actuellement testés par les membres de l'équipe sur des patients volontaires au Centre neurologique William Lennox (Ottignies).

Les commentaires sont fermés.