Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

19/11/2010

680.000 personnes souffrent de cette maladie pulmonaire chronique

 

 

 

La BPCO (broncho-pneumopathie chronique obstructive) est considérée par l’Organisation mondiale de la Santé comme la quatrième affection mortelle, après la crise cardiaque, le cancer et l’hémorragie cérébrale. Selon les estimations, 680.000 personnes souffrent de cette maladie pulmonaire chronique en Belgique. L’ERS (European Respiratory Society – Société Européenne de Pneumologie) est une société scientifique qui se consacre à la recherche sur les maladies pulmonaires au niveau mondial. Chaque année, elle décerne le prestigieux ERS COPD Award à un jeune chercheur ayant apporté une contribution significative à la recherche en pneumologie. Ce prix – qui vit sa dixième édition cette année – a été attribué pour la première fois à un chercheur belge : le professeur Dr Guy Brusselle, pneumologue à l’Universitair Ziekenhuis de Gand et chef du Laboratorium voor Translationeel Onderzoek naar Obstructieve Longaandoeningen (laboratoire de recherche translationnelle sur les maladies pulmonaires obstructives) de l’université de Gand. L’ERS estime que les recherches du professeur Brusselle ont considérablement enrichi l’étude de la pathogenèse de la BPCO. Le 2 décembre, il recevra l’ERS COPD Research Award dans les bureaux de Boehringer Ingelheim à Bruxelles.

 

À propos de la BPCO

La BPCO (broncho-pneumopathie chronique obstructive) est une maladie pulmonaire chronique à progression lente provoquée, à l’instar de l’asthme, par un rétrécissement des voies respiratoires. En conséquence, le débit des voies respiratoires faiblit petit à petit, compliquant ainsi le transport de l’air en direction des poumons. Dans le cas de l’asthme, ce rétrécissement des voies respiratoires apparaît dans l’enfance et est généralement réversible. La BPCO, pour sa part, se manifeste souvent après 45 ans et est à l’origine d’un rétrécissement irréversible. Dans plus de 9 cas sur 10, elle est la conséquence d’un tabagisme de plusieurs années. On pourrait donc également parler de « poumon du fumeur ».

La BPCO est considérée par l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) comme la quatrième affection mortelle, après la crise cardiaque, le cancer et l’hémorragie cérébrale. On estime que la BPCO est à l’origine de 6,4 % des décès chez les hommes et de 3,9 % des décès chez les femmes. Parmi les principales causes de décès dans le monde, la BPCO est la seule qui enregistre une progression. Entre 1965 et 1998, le nombre de décès provoqués par la BPCO a progressé de 163 % (alors que le nombre de décès provoqués par l’hémorragie cérébrale a reculé de 64 %). À l’origine de ce chiffre, sont pointés du doigt la progression du tabagisme dans les pays en développement et son taux constant dans les pays industrialisés mais aussi le vieillissement de la population.

D’après les estimations, il y aurait 680.000 patients atteints de BPCO en Belgique, dont moins de la moitié sont diagnostiqués.

                                                                                                                                         


À propos de l’ERS COPD Award

Fin septembre, l’ERS a annoncé que la dixième édition de l’ERS COPD Research Award récompenserait le professeur Dr Guy Brusselle, pneumologue à l’Universitair Ziekenhuis de Gand et chef du Laboratorium voor Translationeel Onderzoek naar Obstructieve Longaandoeningen de l’université de Gand. C’est la première fois qu’un Belge se voit attribuer ce prix prestigieux. L’ERS s’est montrée particulièrement élogieuse envers la participation du professeur Brusselle à la recherche pneumologique par son projet « Interrelationship of systemic inflammation, pulmonary inflammation, lymphoid neogenesis and airway remodeling in the pathogenesis of COPD ».

Ce prix d’une valeur de 50.000 euros sera remis le jeudi 2 décembre 2010 dans les bureaux de Boehringer Ingelheim à Bruxelles. Monsieur Mark Connolly, Managing Director de Boehringer Ingelheim Belgique est particulièrement heureux que ce 10e ERS COPD Research Award soit décerné à un professeur belge : « Il y a des années que Boehringer Ingelheim sponsorise ce prix scientifique international car l’entreprise souhaite apporter sa pierre à l’édifice mondial de la recherche sur la BPCO. L’attribution de l’ERS COPD Award à un professeur belge nous réjouit tout particulièrement. D’après les estimations, la Belgique compte 680.000 patients atteints de BPCO. C’est la raison pour laquelle la recherche scientifique poussée dans ce domaine doit être particulièrement encouragée. »

Les commentaires sont fermés.