Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

16/11/2010

Un nouveau traitement prometteur pour l'hypertension artérielle

 

 

Une nouvelle technique appelée dénervation rénale, visant à diminuer l'activité du système sympathique rénal, a été développée pour traiter l'hypertension artérielle résistante. Cette technique est actuellement en période de test et donne des résultats prometteurs, ont expliqué jeudi les professeurs Alexandre Persu et Jean Renkin, des Cliniques Universitaires Saint-Luc lors d'une conférence de presse. L'hypertension artérielle atteint un adulte sur quatre dans le monde. Cette affection constitue l'un des principaux facteurs de risque de maladie cardiovasculaire.

Un traitement approprié de l'hypertension artérielle par médicaments est possible et diminue le risque d'infarctus du myocarde de 20 à 25% et le risque d'accident vasculaire cérébral de 30 à 40%. L'hypertension persiste cependant chez certains patients et ce malgré la prise de 3, voire 4, 5 ou 6 antihypertenseurs bien choisis.

La technique de la dénervation rénale, qui s'adresse aux personnes pour lesquelles les médicaments sont sans effet, consiste à chauffer brièvement les fibres sympathiques rénales par des ondes de basse fréquence.

Le premier patient belge a bénéficié de cette technique, en novembre 2009, aux Cliniques Universitaires Saint-Luc et l'expérience limitée acquise depuis lors est qualifiée de "très encourageante" par le professeur Renkin.

Si l'efficacité du procédé se confirme dans de plus grandes études, la dénervation rénale pourrait ouvrir de nouvelles perspectives dans la prise en charge de l'hypertension artérielle mais aussi d'autres facteurs de risque associés, a indiqué le Pr Persu.

Les commentaires sont fermés.