Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

13/11/2010

Etudier le génome et les gènes

L’Université Libre de Bruxelles reçoit 754.000 euros de la Fondation Contre le Cancer, dans le cadre de ses recherches en cancérologie. Le subside est destiné à l’achat d’un appareillage performant permettant d’étudier le génome et les gènes. Le Laboratoire d’Epigénétique du Cancer du professeur François Fuks est l’une des sept équipes scientifiques à bénéficier d’un don de la Fondation Contre le Cancer.

La nouvelle appareillage permettra aux chercheurs de l’ULB d’affiner la caractérisation des deux types de cancers du sein les plus fréquents, à travers leurs anomalies génétiques et en tenant compte de celles qui se développent dans l’environnement des gènes.
 
« Il s’agit de mieux comprendre pourquoi ces cancers développent des réponses différentes aux traitements, ou pourquoi, par exemple, l’organisme résiste à ces derniers », dit le professeur Fuks.
« Ces recherches ouvrent la voie à de nouvelles cibles thérapeutiques potentielles.Grâce à ces travaux, des traitements plus adaptés à chaque situation devraient également être proposés.»
 
A l'heure actuelle, la recherche cancérologique belge se situe dans le top international. Afin de garder ce niveau, la Fondation Contre le Cancer considère que des investissements urgents sont nécessaires. Les subsides de l'état ne suffisant pas, la Fondation contre le Cancer apporte sa contribution en mettant d'importants moyens financiers à disposition des équipes de recherche scientifique.

Pour le Dr Didier Vander Steichel, de la Fondation contre le Cancer « ces nouveaux outils de recherche donneront un coup d'accélérateur à la recherche oncologique dans notre pays. Le cancer est une maladie complexe, aux multiples visages. Plus nous en savons sur les différents types de cancers, mieux nous pouvons les combattre. Grâce à l'acquisition des appareils de haute technologie les plus récents, cet accroissement des connaissances pourra être obtenu à plus court terme et pour des coûts bien moindres".

Les commentaires sont fermés.