Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

08/11/2010

Plus le diplôme est élevé, plus longtemps on vit

 

L'inégalité sociale en matière de santé en Belgique augmente. Les personnes les plus scolarisées vivent plus longtemps que les moins scolarisées et leur espérance de vie augmente également plus rapidement, ressort-il d'une étude de la Fondation Roi Baudouin que le Belang van Limburg relaie lundi. L'étude montre que l'espérance de vie d'un homme de 25 ans diplômé de l'enseignement supérieur est de 80 ans. C'est 2,5 ans de plus qu'il y a dix ans. Un homme de 25 ans diplômé du secondaire atteindra en moyenne 77,5 ans, soit deux ans de plus qu'il y a dix ans. Un homme n'ayant que son certificat d'études de base (CEB) vivra en moyenne jusqu'à 76 ans (+1,5 an en dix ans) et un homme n'ayant jamais été scolarisé a une espérance de vie de 72,5 ans.

L'étude de la Fondation contient également des chiffres sur l'espérance de vie saine des femmes, soit le nombre d'années où la femme vivra épargnée de maladies graves. Le niveau d'éducation joue ici aussi un rôle. Une femme diplômée de l'enseignement supérieur reste en bonne santé jusqu'à 72 ans. Pour une diplômée du secondaire, la bonne santé dure en moyenne jusqu'à 66 ou 67 ans, pour une femme n'ayant que son CEB 61 ans et une femme non-scolarisée à peine 54 ans.

L'étude sera présentée lundi au congrès "Inégalités dans la santé", à Genk.

Les commentaires sont fermés.