Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

28/10/2010

29 octobre: Journée Mondiale du Psoriasis

 

 

La campagne 'My Happy Hair' ouvre les portes de 10 salons de coiffure aux personnes avec un psoriasis.  Le salon de coiffure ‘Lillon’ à Bruxelles soutient l'action en région Bruxelloise.

 

 Qui d'entre nous ne connaît une personne souffrant du psoriasis? Un Belge sur 30 souffre de cette maladie non contagieuse. Ces personnes présentent généralement des plaques rouges recouvertes de pellicules épaisses sur le cuir chevelu et sur tout le corps. On ne meurt pas du psoriasis, mais l'impact de cette maladie chronique sur la qualité de vie n'en est pas moindre. La plupart des personnes atteintes de psoriasis ressentent la maladie comme un lourd fardeau émotionnel et physique. Les plaques plus ou moins visibles sont souvent une charge supplémentaire dans la vie professionnelle, sociale et quotidienne.

 

D'importants progrès ont été réalisés ces dernières années dans le traitement du psoriasis – tant pour les formes légères que modérées ou graves. De nouveaux traitements remboursés peuvent en soigner efficacement les lésions. Le psoriasis reste certes incurable, mais il est possible d'en contrôler les symptômes.

 

Curieusement, plus de 4 Belges sur 10 présentant un psoriasis ne sont pas du tout traités.Cette réticence s'explique par les résultats décevants dans le passé. Une mission vitale des associations belges de patients souffrant du psoriasis est d'informer ces patients au sujet de nouveaux traitements que le généraliste ou le dermatologue peuvent prescrire.

 

Le nouveau venu parmi ces traitements est une solution efficace pour le psoriasis du cuir chevelu, qui est remboursée en Belgique depuis 2010. La tête est une localisation du psoriasis particulièrement visible, difficile à dissimuler. Souvent par honte ou par angoisse, les personnes souffrant du psoriasis du cuir chevelu n'osent pas aller chez le coiffeur. C'est dommage, car ces personnes atteintes de psoriasis méritent que l'on prenne soin d'elles.

 

Afin de mettre en exergue les excellentes perspectives des nouveaux traitements, 100 personnes souffrant du psoriasis du cuir chevelu seront dorlotées gratuitement dans 10 salons de coiffure en Belgique. Une façon ludique de proclamer haut et clair: ne vous résignez pas, votre généraliste ou dermatologue peuvent vous guider vers une peau sans plaques!

 

Les premières visites chez le coiffeur sont planifiées pour le 28 octobre, la veille de la Journée Mondiale du Psoriasis. Toute personne atteinte de psoriasis peut se faire inscrire pour profiter de cette coupe de cheveux gratuite. Il suffit d'un petit mail à l'adresse de la GIPSO ou Psoriasis-Contact , mentionnant votre nom, vos données de contact et expliquant brièvement pourquoi vous aimeriez un passage gratuit chez le coiffeur: info@gipso.info  ou info@psoriasis-contact.be

 

Les visites offertes chez le coiffeur cadrent dans la campagne Happy Hair. Ce projet est une initiative conjointe des associations de psoriasis Psoriasis-Contact, GIPSO et Psoriasis Liga Vlaanderen. Elle bénéficie de l'appui de LEO Pharma. Découvrez la campagne sur http://www.myhappyhair.be/.

Commentaires

La psychothérapie moderne enrichie par les découvertes de la psychobiologie ( http://www.psychobiologie.eu ) a permis empiriquement de constater que cette maladie apparaissait toujours en présence d’une double séparation.

Lorsqu'il y a deux objets de séparation, il faut savoir que l'on a dans le premier objet de séparation, un conflit actif (séparation avec l'un des deux), l'autre est en phase de résolution. Des plaques apparaissent dès que l'un des deux est résolu. Ce sont des phases de guérison. Pour l’eczéma, on n’a qu’un conflit de séparation en présence et il constitue une phase de réparation, parce que c'est de l'ectoderme qui a donné en phase active de conflit des micro-ulcères et en phase de réparation, ça rebouche les ulcères. Ce rebouchage ce n'est rien d'autre que les plaques d'eczéma ou de psoriasis. Le cerveau ne fait pas de la médecine esthétique : il se comporte comme un très mauvais plâtrier !

Il y cependant des personnes chez lesquelles les phases de réparation durent très longtemps, parce qu'elles se remettent en conflit sans arrêt.

Voilà pourquoi encore maintenant les dermatologues ne tiennent compte des maladies cutanées de l'épiderme qu'à partir de la résolution du conflit. Mais en fait, la formation des ulcères était antérieure et comme elle est indolore elle n'est pas prise en compte.
C'est la phase de guérison qui a lieu dans la phase de résolution du conflit. Si la phase active a duré longtemps, la phase de guérison peut se prolonger en conséquence.

De plus, il peut se produire des récidives inaperçues (conflit dit en balance), suivies de nouvelles phases de guérison, ce qui prolonge la guérison.

Je peux témoigner que TOUS les cas de personnes que j'ai accompagnées et qui venaient pour se libérer des causes psychologiques ayant entraîné un psoriasis,
SE sont guéries relativement rapidement.


Voici la relation d’un des cas de psoriasis que j’ai accompagné en psychothérapie vers la /l’ (auto)guérison, mais je ne suis pas le seul à en faciliter le processus : en principe tous les psychothérapeutes peuvent y arriver.

C’est notre peau qui se trouve d’abord en contact direct avec notre environnement extérieur et surtout affectif. Tout bébé, nous réagissons déjà très fort à ce niveau, car la parole nous manque alors. Ensuite, elle continue à nous transmettre des messages sur ce dont nous sommes séparés réellement ou symboliquement.

Il s’agit d’une dame qui avait contracté un psoriasis aux mains et aux bras, peu de temps après le décès de son grand-père. Alors qu’elle faisait partie du cortège funèbre conduisant son grand-père dans sa dernière demeure et y accomplissant, selon ses dires, la fin du processus du deuil de son grand-père, sa filleule vient alors la rejoindre et lui balance que, contrairement à ce qui avait toujours été le rite annuel, elle ne fêterait pas Noël en sa compagnie.

A la seconde séance, après avoir résolu ce dernier conflit lié à sa filleule, la patiente m'a fait part de la disparition de son psoriasis.

Autres exemples de cas vécus :

- Une jeune fille avait du mal à rester en bonne relation avec ses copines à l'école. Elle perdait une bonne copine, en retrouvait une, et cela recommençait. Elle avait du psoriasis sur le cuir chevelu.

- Une femme vit avec son mari et son fils, un jour le père et le fils décident de la quitter. Elle vit un double conflit de séparation, mais elle n’ a pas de pathologie. Par contre, un jour elle rencontre quelqu’un. Elle solutionne ainsi un de ses deux conflits et l’autre reste actif. Elle fait alors un psoriasis.

- A quatre mois de grossesse un femme se brûle et fait une fausse couche. Elle vit ce drame en termes de séparation (conflit non résolu). Lors d’une deuxième grossesse elle a peur de faire une fausse couche. A la résolution de son second conflit (accouchement) elle fait un psoriasis.

Écrit par : Baudouin Labrique | 08/11/2010

Les commentaires sont fermés.