Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

04/10/2010

43% des étudiants ont déjà essayé le cannabis

Selon une enquête menée à Gand et Anvers, 43% des étudiants ont déjà essayé le cannabis, avec des conséquences négatives pour un tiers d'entre eux. Les chercheurs tempèrent cependant ces résultats en précisant que seul un petit groupe d'étudiants fait preuve d'un comportement à risque. Pour leur étude conjointe, les universités de Gand et d'Anvers, avec l'Association flamande pour les problèmes d'alcool et autres drogues, ont interrogé 18.543 étudiants en 2009. 43% d'entre eux avaient essayé le cannabis, 22,9% encore l'année précédente.

"Les hommes répondent plus souvent avoir déjà consommé ou avoir consommé durant l'année précédente. Ils semblent aussi être des utilisateurs plus fréquents que les femmes, ce qui explique qu'ils aient plus de chances de développer des problèmes."

D'après le docteur Anne Hublet, de l'Université de Gand, "un utilisateur sur trois a remarqué des conséquences négatives et chez 17,3% d'entre eux, on trouve des signes d'une consommation problématique".

Le cannabis reste la drogue la plus populaire parmi les jeunes, devant la cocaïne (3%) et l'ecstasy (2,5%)

Par ailleurs l'enquête révèle que 10,9 % des étudiants ont déjà utilisé un tranquillisant ou un somnifère et 6,9 % des stimulants.

"Pour ces deux types de médicaments, la fréquence d'utilisation augmente en période d'examens. Il y a un lien entre la consommation de ces médicaments et le bien-être psychologique. Il est interpellant que les gens souffrant d'angoisse, de dépression ou qui présentent des signes de manque d'estime de soi y fassent plus souvent appel."


Les fumeurs de cannabis présentent une moins bonne santé mentale que les personnes qui ne consomment pas cette drogue dite "douce", selon les chiffres du bureau néerlandais de statistiques (CBS) publiés lundi. Près de 4 pc des Néerlandais entre 15 et 65 ans ont indiqué avoir fumé entre 2007 et 2009.

Un quart de ce groupe fume quotidiennement ou presque.

Près de 28 pc des femmes qui consomment du cannabis ont des problèmes psychiques contre 14 pc chez les non-consommatrices.

Du côté des hommes, 20 pc des fumeurs de cannabis ont des problèmes psychiques, contre environ 10 pc d'hommes qui n'en consomment pas.

La santé physique des fumeurs, elle, ne diffère quasiment pas de celle des non-fumeurs

Les commentaires sont fermés.