Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

21/09/2010

Près de 40 % des plus de 50 ans mangent régulièrement végétarien

 

 

Plus d'un tiers des Belges de plus de 50 ans (39 %) mange végétarien certains jours et 11 % envisagent de s'y mettre dans un avenir proche. Le principal argument motivant cette démarche est la santé. C'est ce qui ressort d'une enquête exclusive de Plus Magazine, l'expert des 50 +. (Source: Sondage exclusif Plus Magazine)

 

11,3 % des personnes sondées par Plus Magazine projettent de passer au régime végétarien dans un avenir proche. En réalité, ce régime alimentaire est déjà bien présent chez les plus de 50 ans : selon l'étude de Plus Magazine, 2 % d'entre eux ne mangent plus jamais de viande et plus d'un tiers (36,5 %) mange végétarien une fois par semaine.

 

Les plus de 50 ans qui sont déjà ou envisagent d'être végétariens évoquent en premier lieu (39,1 %) la santé comme motivation. La protection de l'environnement (6,3 %) ou des animaux (3,6 %) arrivent loin derrière.

 

Les plus de 50 ans restent toutefois deux fois plus nombreux (22,2 %) à penser que manger végétarien est une mode et à ne pas y adhérer. Ainsi, 38 % considèrent la viande comme indispensable à un bon équilibre alimentaire et 7,6 % ont peur que le végétarisme ne mette leur santé en péril. Par ailleurs, une personne sur quatre ne pourrait pas se passer de viande par goût pour celle-ci.

 

Quant à l'argument qui a influencé les plus de 50 ans à opter pour ce régime alimentaire, c'est à nouveau la volonté de vivre plus sainement (58 %) qui est le plus fréquemment citée, bien devant l'expérience d'un repas végétarien qui leur a plu (17 %), les reportages sur le traitement des animaux d'élevage (7 %) ou l'exemple de leurs enfants (4%). Il semble donc que les plus de 50 ans végétariens soient avant tout attentifs à leur santé.

 

Les résultats complets de ce sondage seront publiés dans le numéro de Plus Magazine à paraître le 23 septembre.

5548 lecteurs ont participé à l'enquête, dont 61% de femmes.

 

Les commentaires sont fermés.