Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

10/08/2010

Hormones élevées chez des enfants en Chine: enquête sur le lait maternisé

 

 

Le ministère chinois de la Santé a ordonné mardi aux autorités sanitaires de la province de Hubei (centre) l'ouverture d'une enquête sur un lait maternisé dont sont nourris des enfants chinois après l'apparition de seins chez des petites filles. Le niveau hormonal chez trois petites filles âgées de quatre à 15 mois et qui ont été alimentées avec le même lait dans le centre de la Chine était supérieur à celui de la moyenne chez les femmes adultes, a expliqué lundi le China Daily.

Les petites filles ont un niveau très élevé d'estradiol et de prolactine notamment.

Un quatrième cas a été rapporté à Pékin, a indiqué mardi Chine Nouvelle.

Des responsables officiels ont d'ores et déjà commencé des tests sur le lait incriminé, du fabricant Synutra, basé à Qingdao (nord-est).

"Le ministère de la Santé attache une grande importance à cette affaire", a déclaré Deng Haihua, porte-parole, durant une conférence de presse.

Les autorités sanitaires de la ville de Qingdao avaient refusé de procéder à des tests sur le lait incriminé, celui du fabricant Synutra, installé dans cette ville, expliquant qu'il ne pouvait le faire à la demande des seuls acheteurs.

Synutra a défendu son lait dans un communiqué lundi, expliquant que "ni hormones synthétiques ni substances illégales n'ont été ajoutées dans la phase de production".

Les commentaires sont fermés.