Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

21/06/2010

Le médecin généraliste reste un élément clé dans le système de soins

Le 3ème rapport sur les résultats de l'Enquête de Santé 2008-2009 concernant la consommation de soins en Belgique est désormais accessible sur le site Internet de l'Institut Scientifique de Santé Publique.

L'Enquête de santé est réalisée tous les 4 ans par l'Institut Scientifique de Santé Publique (WIV-ISP) avec le soutien de toutes les instances politiques compétentes en matière de santé : le Gouvernement fédéral, les Communautés et les Régions. Cette enquête a été menée auprès de 11.250 personnes tirées au sort dans 159 communes. La collecte d'information sur la consommation de soins est une partie essentielle d'un système d'information sanitaire. Ce 3ème rapport donne une image de la situation actuelle de la Belgique dans ce domaine. Ce genre d'informations est important pour construire un système de soins efficace qui tienne compte à la fois des besoins en matière de soins et des moyens disponibles, afin de concilier de manière optimale les demandes de la population et ses besoins réels. Les domaines suivants ont été explorés dans l'enquête : le recours aux prestataires de soins comme le médecin généraliste, le spécialiste (en ambulatoire), le dentiste, les paramédicaux et les praticiens de médecines alternatives. Les soins intra-muros ont aussi été étudiés (visites dans un service d'urgence et admission à l'hôpital) de même que la satisfaction du patient à l'égard de ces différents services et prestataires de soins.

Les analyses réalisées à partir des données récoltées poursuivent trois buts principaux :

- donner un aperçu global sur la consommation de soins au niveau de la population générale - identifier des groupes de population qui nécessitent une attention particulière - suivre l'évolution dans le temps (1997-2008) en ce qui concerne la consommation de soins.

Les faits saillants de ce rapport sont les suivants : le médecin généraliste reste un élément clé dans le système de soins (95% de la population a un médecin généraliste attitré) mais il existe des variations régionales (en Flandre, le nombre de personnes avec un médecin généraliste attitré continue d'augmenter tandis qu'il baisse en Wallonie en 2008 ; à Bruxelles, ce pourcentage est beaucoup plus faible (81%)). Le pourcentage de contacts avec un médecin spécialiste à l'initiative du patient lui-même a baissé de 61% en 2001 à 49% en 2008 ; inversement, on observe une augmentation des références d'un spécialiste vers un autre spécialiste (1% en 2001 et 10% en 2008). Par ailleurs, le nombre de personnes qui se rendent chez leur dentiste augmente (49% entre 1997-2004 et 58% en 2008), mais les jeunes à Bruxelles trouvent plus difficilement le chemin du cabinet dentaire : 14% des jeunes de 6 à 18 ans n'ont encore jamais été chez un dentiste. Les gens font plus souvent appel au diététicien (1,7% en 1997 et 3,0% en 2008) et plus particulièrement les femmes (4,0% en 2008). En milieu urbain, le pourcentage de personnes qui ont visité un service d'urgence est plus élevé (16%) qu'en milieu rural (11%) ou semi-urbain (12%). Ce chiffre atteint même 18% à Bruxelles où le nombre moyen de visites est passé de 26 pour 100 personnes par an en 2001 à 40 en 2008 ! On observe une tendance en Belgique allant vers une augmentation du nombre d'hospitalisations avec toutefois une durée moyenne d'hospitalisation plus courte. La consommation de médicaments prescrits continue de croître, surtout en ce qui concerne les produits hypocholestérolémiants (6,5% d'utilisateurs en 2004 et 9,0% en 2008, soit une augmentation de 40%). Les produits de comptoir voient par contre leur utilisation diminuer de manière drastique (33% d'utilisation en 1997 et 22% en 2008). On relève enfin que la grande majorité des Belges sont satisfaits de la qualité des soins prestés avec un accessit pour le médecin généraliste qui récolte 95% de taux de satisfaction.

Le prochain rapport de l'enquête portera sur le thème "santé et société"; il est prévu pour la mi-juillet 2010.

RAPPORT et PRINCIPAUX RESULTATS : www.enquetesante.be

Les commentaires sont fermés.