Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

18/06/2010

Le nombre de "jours d'ozone" est en baisse depuis les années 90

Le nombre de "jours d'ozone" est en baisse depuis les années 90, selon les statistiques de concentration d'ozone dans l'air entre 1980 et 2009, publiées vendredi par le SPF Energie. Des pics d'ozone ont toutefois été relevés en 2003 et en 2006, deux années particulièrement chaudes et ensoleillées, selon la Cellule interrégionale de l'environnement (Celine). En termes de "jours d'ozone", soit les jours avec au moins un dépassement du seuil européen d'information de la population (180 g/m3 d'ozone pour la moyenne journalière sur huit heures), la Belgique est passée de 33 dans les années 90 à 5 en 2009.
Ces "jours d'ozone" étaient au nombre de 22 en 2003 et de 17 en 2006. Ces deux pics sont dus à une situation de beau temps et de vague de chaleur durant les mois de juillet et août.
"Les températures élevées (à partir de 20-25 degrés) et l'ensoleillement, responsable du rayonnement UV, sont des raisons suffisantes mais l'un sans l'autre ne permet pas cette formation d'ozone", explique Olivier Brasseur, attaché scientifique de Celine.
On peut observer, de plus, une réduction du nombre de "jours d'ozone", depuis les années 90, grâce à la prise de mesures de réduction d'émissions de composés organiques volatiles (provenant de produits ménagers, carburants, peintures) ainsi que d'oxydes d'azote (principalement émis par le secteur routier).
"La tendance est à la diminution pour les années à venir mais ce n'est pas suffisant. Les efforts doivent se poursuivre car c'est un processus à long terme", conclut le scientifique.

Les commentaires sont fermés.