Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

08/06/2010

Douleur musculaire: 1 Belge sur 3 ne traite pas la cause

 

 

Les  douleurs  musculaires  et  articulaires  soudaines  freinent  le  Belge  dans  ses  activités  

 L'enquête   'Vivre,  c'est  bouger’  de  Sportflex®  révèle  que  le  Belge  est  en  général  très  satisfait  du  niveau  de  ses  activités  sportives.  Pourtant,  40%  des  sondés  ne  fait  pas  ou  peu  de  sport.  Les  personnes  qui  bricolent  régulièrement,   passent  des  vacances  actives  ou  font  régulièrement  l'amour  se  considèrent  elles  aussi  comme  sportives. Les  douleurs   musculaires  et  articulaires  soudaines  est  le  nom  générique  regroupant  toutes  les  lésions  suite  à  un  accident  ou   la  pratique  d'un  sport  telles  que  entorses  et  froissements  musculaires,  mais  aussi  des  douleurs  aux  articulations,  tendons  et  structures  adjacentes  telles  que  tendinites  ou  blocages  (par  exemple  de  l'épaule).

Frank  De  Bleeckere, arbitre professionnel  :  "Je  suis  un  ardent  promoteur  d'un  style  de  vie  actif.  J'ai  en  effet  la  chance  d'exercer  un  métier    je  peux  me  donner  à  fond.  Dans  mn  entourage  immédiat,  je  remarque  aussi  uneorientation  de  plus  en  plus  sportive  ;  celleci  ne  se  traduit  pas  nécessairement  par  une  affiliation  à  un  club  de  sport,  mais  par  des  occupations  récréatives  et  actives  dans  et  hors  de  la  maison  :  du  vélo  en  famille,  du  bricolage,  des  vacances  sportives  etc  etc.  Il  est  toutefois  dommage  que  certains  se  découragen  dèsqu'ils  souffrnt  d'articulations  ou  demuscles  douloureux.  Il  est  pourtant  facile  de  prévenir    et  de  traiter  !    rapidement  et  efficacement  ce  type  d'inconvénients,  et  de  reprendre  ensuite  ses  activités  comme  si  de  rien  n'était."

 

 Les  femmes  ressentent  surtout  ces  gênes  pendant  ou  après  les  tâches  ménagères  (par  exemple  en  lavant  les  carreaux  ou  en  passant  l'aspirateur).    Pas  moins  d'1  Belge  sur  3  ne  traite  pas  la  cause  :  il  prend  uniquement  un  antidouleur,  ou  ne  fait  rien  du  tout.  Cette  fois,  par  contre,  l'âge  joue  un  rôle  important.    

 

Trois  quarts  des  Belges  souffrent  régulièrement  de  douleurs  musculaires  ou  articulaires1.  L'enquête  nationale  ‘vivre,  c'est  bouger’  réalisée  à  l'occasion  du  lancement  de  Sportflex®    un  spray  calmant  et  antiinflammatoire  contre  les  douleurs  musculaires  et  articulaires  soudaines    révèle  que  les  causes  ne  sont  pas  celles  auxquelles  on  se  serait  attendu.  Outre  le  travail  physique,  les  principaux  responsables  s'avèrent  en  effet  être  les  tâches  ménagères  et  le  bricolage.  Au  point  même  que  la  moitié  des  Belges  sont  gênés  dans  leurs  activités  ou  ont    y  mettre  fin.  L'arbitre  belge  Frank  De  Bleeckere,  le  seul  Belge  présent  à  la  prochaine  CM  de  football,  a  lui  aussi  participé  à  cette  enquête  et  nous  dévoile  quelquesunes  de  ses  réponses  et  expériences.

Les commentaires sont fermés.