Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

05/05/2010

88% des Belges ont déjà cherché de l’information santé sur Internet

 

   Plus de 5,5 millions de Belges surfent chaque mois, plus de 4,2 millions chaque jour. Le domaine de la santé n’y échappe pas. Avec cette tendance, de nouvelles relations avec l’information santé et de nouvelles habitudes apparaissent. 88% des Belges ont déjà cherché de l’information santé sur la toile et 1 Belge sur 25 a déjà acheté un médicament en ligne. Et si la plupart des Belges déclarent chercher de l’information santé sur les sites de mutuelles et du Ministère de la Santé, dans 90% des cas les navigations santé démarrent sur un moteur de recherche. Près d’un internaute belge sur 2 en quête d’information santé cherche des réponses à ses ‘problèmes’ personnels sur le net.

Tels sont les principaux résultats de la première enquête sur ces nouveaux rapports entre les Belges, Internet et la Santé menée par IPSOS à la demande du groupement belge de pharmacies indépendantes IASIS. Les pharmaciens IASIS sont convaincus d’avoir un rôle à jouer sur la toile pour guider les Belges dans ce maillage d’informations. Ce mois-ci, ils lancent donc une plateforme santé via www.iasis.be sur laquelle une information correcte et compréhensible sur les médicaments et produits de soins est disponible 24h sur 24. 

Le pharmacien, coach santé dans le monde réel et virtuel

88% des Belges ont déjà recherché des informations sur la santé sur Internet. Le succès d’internet en matière de santé n’est plus à démontrer ; on voit les sites se multiplier, de toutes provenances : mutuelles, ministères, associations de patients), laboratoires pharmaceutiques. Les Belges n’ont jamais eu autant accès à de l’information santé. Mais trouvent-ils la juste information?  

« En tant qu’interlocuteur accessible et de proximité, nous sommes conscients de la difficulté qu’ont certains Belges d’aborder certains sujets en face-à-face. C’est notre rôle d’améliorer l’accès aux informations santé vers le grand public. Chaque officine va bientôt se doter d’un espace confidentiel (à partir de 2012 toutes les pharmacies belges devront disposer d’un espace discret en fonction de leur possibilité). Confidentialité et qualité de l’information pourront désormais être accessibles facilement aux Belges qui le demandent », précise Benoît Latteur, co-fondateur du groupement de pharmacies indépendantes IASIS.

Les médecins et les pharmaciens, une référence de premier choix

Les Belges interrogés disent confronter l’information santé trouvée sur internet auprès d’un médecin (71%) - ou d’un pharmacien (24%). « Cela confirme notre rôle en tant que coach santé, surtout dans la cas d’achat en ligne de médicaments ou de compléments alimentaires », clarifie Pieter De Mazière, Président du groupement de pharmacies IASIS.

L’achat de médicaments sur internet: 1 Belge sur 25 l’a déjà pratiqué!

L’enquête montre que les médicaments le plus souvent achetés sur la toile sont les produits pour maigrir, les anti-douleurs, les calmants et les boosters d’énergie. Ce résultat d’enquête est à pointer du doigt et à mettre en parallèle avec d’autres chiffres.

IASIS appelle à la vigilance et se raccroche à l’avertissement de l’Agence Fédérale des Médicaments et des Produits de Santé: au moins 50%* des médicaments achetés par internet via des sites illégaux (non reconnus) seraient contrefaits ou falsifiés. Ces médicaments peuvent être inefficaces, toxiques et  dangereux. En Belgique les pharmacies en ligne sont reconnues par l’AFMPS (www.fagg-afmps.be) et l’Ordre des pharmaciens. 

Quand on interroge les Belges sur les types de médicaments achetés sur la toile, 28% achètent des médicaments pour maigrir, 25% contre la douleur et 10% des calmants et anti-stress. Nous tenons à lancer un appel fort à la vigilance surtout en cette période de recherche de perte de poids. Les médicaments vendus sur internet sont dans le meilleur des cas inoffensifs mais ils peuvent être aussi dangereux et toxiques. Demandez conseil à votre médecin et/ou votre pharmacien avant de prendre quoi que ce soit pour perdre du poids. De nombreux accidents ont déjà eu lieu”, ajoute Pieter De Mazière.

L'IASIS, le groupement belge de pharmacies indépendantes, a lancé jeudi une plate-forme santé sur internet (www.iasis.be) offrant au grand public une information "correcte et accessible" sur les médicaments et les formes de maladies courantes. Par ce service, l'IASIS, qui représente 116 pharmacies indépendantes situées en Belgique, entend assurer une meilleure information au grand public, un nombre grandissant de Belges se tournant vers internet pour orienter leurs décisions de santé.

L'association, qui a fait réaliser un sondage auprès d'un millier de Belges, appelle le public à la vigilance, notamment concernant l'achat de médicaments sur internet, lesquels sont souvent contrefaits, et donc très dangereux.

Selon ce sondage, près d'un internaute belge sur deux en quête d'information santé cherche des réponses à ses symptômes et problèmes personnels sur la toile. Un Belge sur 25 a même déjà acheté un médicament sur internet.

Les médicaments les plus recherchés sont ceux pour maigrir, les antidouleurs, les calmants et les boosters d'énergie.

Outre des conseils santé, le nouveau site fournit également les service de garde et numéros d'urgence, et offre la possibilité de réserver des médicaments sous prescription.

Les commentaires sont fermés.