Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

12/04/2010

Une meilleure santé cardiovasculaire grâce aux isoflavones de soja

Une consommation élevée d’isoflavones de soja peut améliorer la santé des vaisseaux sanguins des femmes ménopausées. Le risque de maladies cardiovasculaires serait également réduit chez ces femmes. Telle est la conclusion d'une méta-analyse de neuf études, publiée dans le très sérieux American Journal of Clinical Nutrition.

 

Après la ménopause, qui s’accompagne d’une diminution de la production d’œstrogènes dans le corps, les femmes présentent un risque accru de maladies cardiovasculaires. Des études antérieures ont déjà démontré que les isoflavones, ces composants végétaux naturels du soja, pourraient aussi avoir un effet protecteur. Ainsi, ils pourraient contribuer à réduire le risque de maladies cardiovasculaires chez les femmes ménopausées.

 

Cette nouvelle étude a examiné l’effet des isoflavones de soja sur des femmes en bonne santé après la ménopause, en se penchant plus particulièrement sur l'élasticité de la paroi des vaisseaux sanguins, laquelle traduit en grande partie le risque de maladies cardiovasculaires. Les parois lésées sont beaucoup plus rigides et, par conséquent, se dilatent moins bien que les parois saines. Résultat : les vaisseaux sanguins sont plus fragiles et le risque de lésion augmente. La crise cardiaque et la congestion cérébrale comptent parmi les maladies cardiovasculaires les plus fréquentes.

 

Dans le cadre de cette recherche, neuf études scientifiques (publiées entre 2000 et 2007) ont été analysées. Dans toutes ces études, plus de 440 participants ont reçu soit des isoflavones, soit un placebo sans substance active. La quantité d’isoflavones ingérée variait de 55 à 99 mg par jour.

 

Les chercheurs ont constaté que la consommation d'isoflavones de soja chez les femmes ménopausées améliorait significativement l’état des parois de leurs vaisseaux. Grâce aux isoflavones, l'élasticité des parois a doublé parmi le groupe de femmes présentant les parois les moins élastiques. Les chercheurs ont également observé que les femmes qui présentaient les parois les plus lésées avaient tout particulièrement intérêt à consommer des isoflavones de soja.

 

 

Source:

Li, S. H., et al. "Effect of oral isoflavone supplementation on vascular endothelial function in postmenopausal women: a meta-analysis of randomized placebo-controlled trials." Am J Clin Nutr. 2010; 91:480-486.

Les commentaires sont fermés.