Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

06/04/2010

Cinquante femmes interrompent leur grossesse chaque jour en Belgique

Un peu plus de 18.000 interruptions volontaires de grossesse (IVG) ont été déclarées en Belgique à la commission nationale d'évaluation de la loi du 3 avril 1990, en 2007 (derniers chiffres disponibles), rapporte mardi La Libre Belgique. Ce chiffre représente une moyenne de 50 avortements par jour.
L'âge moyen des femmes qui ont subi une interruption de grossesse en 2007 est de 27 ans.
Le nombre de (très) jeunes adolescentes qui ont avorté est particulièrement interpellant, indique La Libre Belgique. Cent sept d'entre elles avaient moins de 15 ans et 2.601 jeunes filles étaient âgées de 15 à 19 ans.
En Belgique, ce sont surtout des centres de planning familial qui pratiquent les interruptions de grossesse (83 pc), les autres étant exécutées à l'hôpital, ajoute le quotidien.
Pour des raisons multiples, les données contenues dans ce dernier rapport "ne sont pas d'une précision scientifique" souligne elle-même la commission nationale d'évaluation de la loi. Il reste par exemple des différences entre le nombre de déclarations d'IVG établies individuellement par les médecins et les rapports annuels des institutions au sein desquelles ils travaillent.
L'étude indique en outre deux éléments. Premier constat: le taux belge de 15 avortements pour 100 naissances est un des plus faibles parmi les pays européens, a souligné Yvon Englert, chef du service de gynécologie de l'hôpital Erasme.
Deuxième constat: en 20 ans et 9 rapports bisannuels, le nombre d'IVG déclarées est, d'une année à l'autre, en légère mais constante croissance.

Les commentaires sont fermés.