Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

10/01/2010

Le 16 janvier, près de 400 urgentistes du pays se réuniront

Le 16 janvier prochain, près de 400 urgentistes du pays se réuniront aux Cliniques universitaires Saint-Luc (UCL à Bruxelles) pour débattre de la médecine d’urgence. Comment améliorer la prise en charge des patients et quel avenir pour cette jeune
spécialité en plein essor seront deux questions centrales abordées lors de ce symposium.
Cet événement national est une première du genre. Pour cette première rencontre nationale, la Société Belge de Médecine d’Urgence
(BESEDIM) a choisi pour thème « Les médecins belges au coeur de l’urgence: rencontre nationale ». Les défis d’avenir pour la médecine d’urgence sont en effet majeurs : acquérir les meilleures connaissances dans le diagnostic et le traitement des patients, stimuler une
recherche nationale de qualité, parfaire les gestes techniques, gérer le flux croissant de patients, etc. Par ailleurs, au sein des services d’urgence, le travail de formation et d’amélioration des procédures est intense. Avec toujours pour objectif : améliorer la qualité
de la médecine d’urgence.
Ces différents thèmes seront abordés tout au long du symposium à travers des sessions plénières, des ateliers pratiques et des tables rondes.
L’événement est d’importance puisqu’il s’agit du tout premier congrès rassemblant les urgentistes belges francophones et néerlandophones. Ce congrès se veut rassembleur et fédérateur des médecins de l’urgence en Belgique.
Au programme : six conférences d’experts (avec traduction simultanée des exposés) et quinze ateliers interactifs, soit 40 orateurs et modérateurs belges sollicités parmi le monde des urgences du pays.
Le congrès s’achèvera par une table ronde autour de l’avenir de l’enseignement et de la recherche en médecine d’urgence en Belgique.
La Société Belge de Médecine d’Urgence (BESEDIM) est présidée par le Pr Franck Verschuren, urgentiste aux Cliniques universitaires Saint-Luc.
«Les médecins belges au coeur de l’urgence: rencontre nationale» Premier symposium national organisé par la Société Belge de
Médecine d’Urgence (BESEDIM). Toutes les informations concernant le congrès se trouvent sur le site
www.besedim2010.be

 

 

Commentaires

QUESTION :

Est-ce normal, un droit , un pouvoir , qu'un service d'URGENCE ( ou de consultation = ICI 2 CAS VÉCU PART 2 PERSONNES dans le même hôpital )de REFUSER .....de faire au MINIMUM 1 RADIO.
SITUATION : le 08/02/2009 ,je suis victime d'un accident (heurté par une voiture sur un passage piéton ) conduit inconscient a l'hôpital accompagné par mon épouse, notre voisine accompagnant mon épouse,de ce que l'on ma déclaré, dans mon inconscience je me plaignais de DOULEURS A LA JAMBE GAUCHE, des soins reçus du service des urgences (MONT GODINNE) ,elles ont a plusieurs reprises SOLLICITE DES SOINS a la jambes, le(s) médecin(s) (((( MONT GODINNE ne dispose pas d'un service de suivis du patient, mon épouse a vue 6 - 7 médecins & infirmières dont il fallait a chaque fois répéter le motif de ma présence, personne n'étant informé...????)))) .
Mon épouse a DEMANDE DE FAIRE UNE RADIO...... ce que l'ON A REFUSE A PLUSIEURS REPRISES...
On a déclaré a mon épouse que ce n'était rien, un simple hématome interne avec quelques jours de patience et 4 dalfalgan par jour cela ira bien. quand j'ai repris conscience vers 20h30 , je souffrait de ma jambe gauche (mi-mollet), en présence de mon épouse, notre voisine,une troisième personne présente, un médecin ou infirmier est venu suite a mon appel, la même chanson,j'ai DONC SOUFFERT TOUTE LA NUIT & les jours suivants de retour a la maison, (le médecin traitant venant presque journellement)après 5 jours de douleurs une jambe gonflée, le médecin traitant à décidé de faire une radio dans un autre hôpital, OU on a découvert une cassure, déclaration du radiologue::: Mr vous avez une cassure qui date de quelques jours, ma réponse en bref de ce qui précède.
J'ai adressé une réclamation a la CLINIQUE DE MON GODINNE, qui a répondu (noir sur blanc ) QUE LA CLINIQUE NE PEUT >>> G A S P I L L E R DE L ' A R G E N T POUR DES RADIOS INUTILES

Écrit par : DESBESEHL | 12/01/2010

Les commentaires sont fermés.