Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

22/10/2009

La chimiothérapie sur une femme enceinte n'est pas nuisible à l'enfant

La chimiothérapie sur une femme enceinte n'a pas d'influence nocive sur le développement neurologique de l'enfant. Cela vient, entre autres, du fait que le placenta fonctionne comme un filtre et protège le foetus contre les effets nocifs, d'après une étude de doctorat défendue jeudi par Kristel Van Calster à la K.U. Leuven. Dans le cadre de l'étude, 64 enfants ont été exposés à une chimiothérapie pendant la grossesse de leur mère, à Louvain, Nimègue (Pays-Bas) et Prague, et étaient pendant ce temps examinés par des pedoneurologues et des neuropsychologues.
Leur état à la naissance et leur développement était, dans la plupart des cas, normal. Une hausse de l'impulsivité a néanmoins été constatée. C'est souvent le cas pour les naissances prématurées - une femme atteinte d'un cancer sur deux accouche prématurément - et pour les enfants exposés à un stress psychologique de la part de la mère.
Les tests sur des animaux de laboratoire ont montré que grâce aux caractéristiques spécifiques de la chimiothérapie, un système de régulation empêche la thérapie d'atteindre le foetus.

Les commentaires sont fermés.