Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

21/06/2009

L’exportation et la production de médicaments peuvent relancer l’économie belge

La production et l’exportation de médicaments peuvent jouer un rôle important dans la relance économique. En effet, toutes deux figurent ces dernières années parmi les pôles de croissance de notre économie. Pour 2009, le Fonds monétaire international (FMI) a annoncé un recul de 2,5 % de l’économie belge, notamment en raison d’une balance commerciale négative.1 Le produit intérieur brut (PIB) recommencerait à augmenter à partir de 2010.

 

 

Actuellement, si l’on considère l’ensemble des secteurs, la Belgique importe davantage qu’elle n’exporte. C’est ce qu’ont annoncé la Banque nationale et l’Institut des Comptes nationaux en mars dernier.2 Malgré la contribution significative des produits pharmaceutiques notamment (+3,8 milliards d’euros), notre déficit commercial s’élève à 10,3 milliards d’euros, ce qui exerce un impact négatif sur notre économie.

 

Le think tank VKW Metena a analysé le développement des exportations totales de la Belgique et de ses voisins. Il ressort que depuis 1990 notre pays a enregistré un retard par rapport aux pays voisins: 60 % par rapport à l’Allemagne, 40 % par rapport aux Pays-Bas et 20 % par rapport à la France.

 

Par contre, les exportations belges de médicaments ont quintuplé en douze ans et représentent aujourd’hui 11 % des exportations belges totales. De plus, selon l’OCDE (Organisation de coopération et de développement économiques), la Belgique est le deuxième plus grand exportateur de médicaments. Seule l’Allemagne fait mieux.

 

La production de médicaments peut elle aussi donner une impulsion à notre PIB. De fait, d’après nos dernières données (2007), pour chaque 100 euros produits par notre secteur, ce dernier contribue pour 32,5 euros au PIB. Les prestations de l’industrie pharmaceutique (32,5 %) dépassent de loin la moyenne de l’ensemble de l’industrie manufacturière (20,0 %) et du secteur chimique (25,5 %).

 

En outre, l’industrie pharmaceutique innovante réalise des investissements à long terme importants dans l’économie belge: 561 millions d’euros en 2006 et 631 millions d’euros en 2007 d’investissements en infrastructure. Pour 2008, ces investissements sont estimés à plus de 750 millions d’euros. Depuis ’95, ces investissements ont crû en moyenne de 7,9 %, contre 0,8 % pour le secteur chimique et 2,3 % pour l’ensemble de l’industrie manufacturière. Le secteur compte actuellement 33 sites de recherche et de production dans notre pays.

 


Le secteur des médicaments continue donc de s’engager à long terme dans l’économie belge. A cet égard, pharma.be a présenté début juin un ‘New Pharma Deal’. Son but ? Engager une discussion avec les autorités, en tant que partenaires, afin d’optimiser la contribution du secteur en termes de santé et le rôle de celui-ci dans la relance économique. Notre pays doit profiter de cet avantage sur les autres pays dans l’avenir. En effet, le secteur biopharmaceutique est particulièrement bien représenté en Belgique et figure parmi les meilleurs du monde en matière de R&D, de production, d’emploi et d’exportations. (source pharma.be)

 

Qu'est ce que pharma.be ?

pharma.be, l’Association générale de l’industrie du médicament, regroupe aujourd’hui 150 entreprises pharmaceutiques implantées en Belgique. En tant que partenaire à part entière des médecins, des pharmaciens, des hôpitaux, des autorités et des autres acteurs concernés, pharma.be a pour mission de promouvoir les meilleurs soins de santé dans le domaine des médicaments à usage humain grâce à l’innovation thérapeutique. La priorité absolue est donc que le patient puisse bénéficier dans les plus brefs délais des médicaments de demain, fruits de la Recherche et du Développement. http://www.pharma.be/

 

 

 

Les commentaires sont fermés.