Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

28/04/2009

Les pharmaciens informés dès mercredi

Les pharmaciens seront informés dès mercredi sur la grippe mexicaine, afin de mieux répondre aux inquiétudes des clients, a annoncé mardi le virologue Marc Van Ranst au sein de la commission Santé publique de la Chambre où la grippe mexicaine figure à l'ordre du jour.

Le call-center d'Influenza, où les citoyens peuvent poser leurs questions à propos du virus, a déjà enregistré une centaine d'appels, a indiqué Laurette Onkelinx (PS), ministre de la Santé publique. A la question relative à la date de péremption des médicaments anti-viraux disponibles, Laurette Onkelinx a affirmé que cette date n'était pas dépassée. Elle a également indiqué qu'aucun cas de grippe mexicaine n'a été confirmé jusqu'à présent en Belgique.

Plusieurs médecins se sont plaints ces derniers jours de n'avoir reçu aucune information sur la grippe, bien que cela ait été annoncé. Le virologue Marc Van Ranst a expliqué que les médecins seraient informés une deuxième fois. Certains n'ont pu être contactés, les coordonnées de la base de données utilisée n'étant plus à jour, explique-t-il.


Les contrôles sanitaires aux frontières, notamment par des caméras thermiques dans les aéroports "ne marchent pas" pour détecter des passagers éventuellement contaminés par le virus de la grippe porcine, a averti mardi l'Organisation mondiale de la santé (OMS).

Les caméras thermiques, censées repérer les passagers fiévreux, ont pourtant fleuri dans les aéroports, notamment en Asie où cette procédure avait été inaugurée lors de la crise de la pneumonie atypique (SRAS) de 2003.

"Si une personne a été exposée au virus ou a été contaminée (...) cette personne peut ne pas présenter de symptômes à l'aéroport", a relevé devant la presse Gregory Hartl, porte-parole de l'OMS.

"Les contrôles aux frontières ne marchent pas", a-t-il souligné.

"La surveillance de la fièvre (par des caméras thermiques) ne détectent pas les personnes qui sont encore en phase d'incubation de la maladie", a-t-il encore expliqué.

Les études menées depuis la crise du SRAS ont montré que les contrôles aux frontières n'ont que peu d'utilité pour lutter contre la propagation d'un virus, a indiqué M. Hartl.

"Il est devenu évident après le SRAS que l'efficacité des contrôles aux frontières n'en valaient pas la (peine) au regard des pertes économiques qu'ils généraient", a expliqué le porte-parole de l'OMS. "Ca ne marchait pas, donc, nous ne voulons pas recommencer quelque chose qui ne marche pas", a-t-il insisté.

Lundi, le numéro deux de l'OMS, le Dr Keiji Fukuda, avait estimé que désormais aucune région du monde n'est à l'abri du virus de la grippe porcine.

"A une époque où les gens voyagent en avion très rapidement à travers le monde, il n'y a aucune région où le virus pourrait ne pas s'étendre", avait-il expliqué.

Des mesures de restrictions sur les voyages auraient des effets dévastateurs pour le secteur du transport aérien comme durant la crise du SRAS, a rappelé mardi le président de l'Association du transport aérien (IATA) Giovanni Bisignani.

Tous les cas actuellement

La grippe mexicaine, qui aurait fait plus de 150 morts au Mexique, s'est étendue aux Etats-Unis, au Canada, en Grande-Bretagne et en Espagne, faisant craindre aux autorités sanitaires une pandémie d'ampleur mondiale.

Voici les cas avérés et les cas suspects annoncés depuis le 24 avril:

MEXIQUE: Au Mexique, foyer de l'épidémie, le gouvernement a annoncé un bilan aggravé de 152 décès imputables à la grippe porcine, dont 132 sous réserve de confirmation. Le nombre de morts liés de manière certaine au virus reste de 20.

CANADA: Le Canada a annoncé six cas avérés de grippe mexicaine: quatre dans la province atlantique de Nouvelle Ecosse et deux en Colombie-Britannique, à l'ouest du pays. Il s'agit d'étudiants ayant participé à un voyage scolaire au Mexique dans la péninsule du Yucatan et leur infection va de "bénigne" à des symptômes "modérés".

En Ontario, 10 à 12 personnes ont par ailleurs été placées sous surveillance mais aucun cas n'a été confirmé.

COLOMBIE: Les autorités sanitaires colombiennes ont placé sous surveillance 12 personnes arrivées du Mexique présentant des symptômes de grippe mais qui ne sont pas dans un état grave.

COREE DU SUD: Un citoyen sud-coréen rentré récemment du Mexique a été identifié comme le premier cas "potentiel" de grippe mexicaine dans le pays, a indiqué mardi l'agence de presse Yonhap, citant un responsable non identifié.

DANEMARK: Cinq personnes - de retour de séjours au Mexique et dans le sud des Etats-Unis - ont été placées en observation dans deux hôpitaux.

ESPAGNE: La ministre de la Santé espagnole Trinidad Jimenez a annoncé lundi un cas confirmé de grippe mexicaine en Espagne chez un homme qui avait séjourné au Mexique, indiquant que c'était le premier cas avéré en Europe. Le nombre de cas suspects en Espagne a augmenté lundi pour s'établir à près d'une vingtaine.

ETATS-UNIS: Au total 44 cas confirmés de grippe mexicaine ont été décelés dans cinq Etats: New York, l'Ohio, le Kansas, le Texas et la Californie.

Selon les autorités sanitaires, l'augmentation n'est pas due à une propagation de la maladie, mais à une meilleure détection.

Le maire de New York, Michael Bloomberg, a indiqué que 28 élèves d'une école privée de New York étaient atteints de la grippe porcine, mais qu'il s'agissait du seul foyer d'infection dans la ville.

Trente-trois lycéens français sont à New York dans le cadre d'un échange avec cette école et deux d'entre eux, ainsi qu'un de leurs professeurs, ont présenté des symptômes grippaux, ont été traités et "vont bien", selon le consul de France à New York.

Le département de la Santé de l'Etat du Michigan a de son côté annoncé un probable cas de grippe mexicaine.

FRANCE: Un cas suspect: une femme ayant voyagé au Mexique.

GRANDE-BRETAGNE: Deux personnes hospitalisées dimanche soir en Ecosse sont les premiers cas confirmés de grippe mexicaine en Grande-Bretagne, a annoncé lundi la ministre écossaise de la Santé.

Sept autres personnes, parmi les 22 qui avaient été en contact avec les deux malades, ont développé de "légers symptômes", qui n'ont pas encore été confirmés comme des cas de grippe mexicaine, a-t-elle ajouté.

ISRAEL : Un homme de 40 ans, revenu récemment du Mexique et présentant des symptômes de grippe a été hospitalisé lundi et placé en quarantaine. Un jeune homme de 26 ans présentant des symptômes similaires après son retour du Mexique avait été hospitalisé dimanche dans un autre établissement, même si selon des sources hospitalières, il ne semblait pas souffrir de grippe mexicaine.

NOUVELLE-ZELANDE: neuf lycéens néo-zélandais et un enseignant, qui présentaient des symptômes après un séjour de trois semaines au Mexique, sont "probablement" atteints de la grippe mexicaine, sans que cela soit encore confirmé, selon le ministre néo-zélandais de la Santé, Tony Ryall.

Ils faisaient partie d'un groupe de 25 personnes d'un collège d'Auckland placé en quarantaine samedi à leur retour du Mexique.

Le gouvernement a par ailleurs annoncé mardi étudier 56 cas potentiels de grippe mexicaine parmi des voyageurs récemment rentrés du Mexique et des Etats-Unis.

PEROU : Un premier cas est suspecté au Pérou après l'hospitalisation d'un homme qui rentrait lundi du Mexique.

SUEDE: Au moins cinq personnes, dont certaines ont récemment voyagé au Mexique, font l'objet d'examens pour déterminer si elles ont ou non attrapé le virus, selon Mia Brytting, une responsable de l'Institut suédois pour le contrôle des maladies infectieuses.

SUISSE: Cinq Suisses présentant des symptômes grippaux et de retour du Mexique font l'objet d'examens, a indiqué lundi le porte-parole de l'Office fédéral de la santé publique (OFSP) Jean-Louis Zürcher.

BELGIQUE: Six personnes - trois enfants et trois adultes - ont présenté des symptômes grippaux après avoir séjourné dans une région touchée par la grippe mexicaine (quatre revenaient du Mexique, une des Etats-Unis et une d'Argentine). Ceux-ci se sont révélés négatifs, selon le Comité interministériel Influenza. Un premier cas douteux avait été relevé dimanche. Il s'est lui aussi révélé négatif

Les commentaires sont fermés.