Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

21/04/2009

Les femmes ménopausées qui ont allaité ont un moindre risque cardio-vasculaire

Les femmes ménopausées ayant allaité risquent moins de souffrir de crises cardiaques, d'attaques cérébrales et de maladies cardiovasculaires que celles qui n'ont jamais donné le sein, révèle une étude publiée mardi aux Etats-Unis.

Ces travaux, basés sur 139.681 femmes ménopausées, indiquent que les participantes qui ont donné le sein pendant au moins un mois ont une tension artérielle plus basse, des taux de cholestérol plus faibles et une moindre incidence de diabète, des facteurs connus de risque cardiaque, expliquent les auteurs de cette étude parue dans l'édition de mai du journal "Obstetrics and Gynecology".

Les femmes ayant allaité pendant plus d'un an ont un risque cardiaque et cardio-vasculaire réduit de 10%, précise le docteur Eleanor Bimla Schwartz, professeur de médecine à l'Université de Pittsburgh (Pennsylvanie, nord-est), principal auteur de l'étude.

Ces travaux ont été réalisés dans le cadre de l'initiative fédérale de recherche sur les maladies chroniques des femmes (Women's Health Initiative study on chronic disease) lancée en 1994.


"Plus longtemps une mère nourrit son bébé au sein, mieux c'est pour elle et l'enfant", a souligné le docteur Bimla Schwartz, pour qui "cette étude constitue une autre bonne raison d'encourager les femmes à nourrir leur enfant au sein (...) dans les entreprises et autres lieux de travail".

Ce médecin relève que les effets bénéfiques de l'allaitement pour les femmes est durable, puisque que les participantes de l'étude avaient donné le sein 35 ans plus tôt en moyenne.

"Les maladies cardio-vasculaires sont la première cause de mortalité des femmes et il est de ce fait important de savoir ce qui peut les protéger", a souligné le docteur Bimla Schwartz.

Cette recherche a été financée par les Instituts nationaux américains de la santé (NIH). (AFP)

Les commentaires sont fermés.