Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

19/02/2009

120.000 patients vivent grâce aux anticoagulants

En Belgique, 120.000 patients vivent grâce aux anticoagulants. L'Assemblée Générale de l'Association Belge des Patients sous Anticoagulants (GIRTAC) s'est tenue récemment. Plus d'infos: girtac@skynet.be


Que veulent les patients sous anticoagulants ?

 

Dans la plupart des pays européens, le remboursement de l’autocontrôle est chose acquise depuis plusieurs années. L’utilisation d’appareils d’autocontrôle permet aux patients de gérer le traitement avec une grande efficacité. Une étude récente témoigne encore que l’autocontrôle implique de la part du patient une meilleure connaissance de sa pathologie et donc une  gestion individuelle et responsable de la posologie.

 

L’autocontrôle est-il fiable ?.

 

Il y a quelques jours, la Société Européenne de Thrombose et Hémostase publiait dans son bulletin les résultats d’une étude consacrée à l’autocontrôle de l’anticoagulation.

Les patients étaient âgés de 60 ans et plus,  randomisés en deux groupes selfmanagement et groupe de suivi classique et pendant 3ans . 

 

Pendant le suivi, la qualité du contrôle de l'anticoagulation était significativement meilleure en selfmanagement que dans le groupe de suivi classique. Chez les personnes âgées, le self management à long terme est supérieur aussi bien pour la prévention des complications thromboemboliques graves et des saignements  que pour la qualité du contrôle de l'anticoagulation (qualité de vie) comparé au contrôle classique en laboratoire pendant une période de 3 ans

 

Qu' est ce qui est connu sur  ce sujet?

 

-les métaanalyses montrent que le selfmanagemnt de l' anticoagulation orale réduit de façon majeure les saignements, les  thromboses et les embolies dans une large population de patients

-la prévalence de complications inévitables de l'anticoagulation orale et de l’incidence des événements hostiles est particulièrement élevée chez les personnes âgées. A ce jour, aucune étude multicentrique randomisée n'a montré l'efficacité du self management de l'anticoagulation exclusivement chez les personnes âgées

 

 

Le selfmanagement de l'anticoagulation n'est pas seulement sécurisant et réalisable par les personnes âgées disposées à participer à un traitement structuré et un programme de formation mais aussi réduit les saignements majeurs et les complications thromboemboliques graves pour une période moyenne de trois ans

 

Plus d'infos: girtac@skynet.be

 

 

Les commentaires sont fermés.