Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

13/02/2009

Octroi de médicaments aux personnes atteintes d'une affection chronique

Le Conseil des ministres a approuvé vendredi un projet d'arrêté royal visant à simplifier les procédures pour l'octroi de médicaments aux personnes atteintes d'une affection chronique.

L'arrêté vise le remboursement des médicaments dans le cadre du "chapitre IV", à savoir ceux pour lesquels une autorisation préalable du médecin-conseil de la mutualité du patient est nécessaire.

Cette mesure s'inscrit dans le cadre du plan pour les malades chroniques proposé par la ministre de la Santé et des Affaires sociales, Laurette Onkelinx.

Le projet d'arrêté approuvé vendredi vise notamment la reconduction automatique des formulaires d'autorisation, à l'expiration de la période initialement accordée par le médecin-conseil. Cette mesure pourra s'avérer utile en cas de traitements utilisés en cas de problèmes cardio-vasculaires chroniques (sartans, fibrates) ou pour le remboursement des inhibiteurs de l'acétylcholinestérase utilisés dans le cadre de la maladie d'Alzheimer.

Le texte vise également à assouplir les règles dans le cadre de la reconduction des prescriptions. L'autorisation de remboursement sera dorénavant valable pour tous les médicaments qui ont le même mode d'action thérapeutique sans qu'il faille faire une nouvelle demande spécifique. Cette simplification permet au médecin traitant de changer de spécialité en cas d'intolérance du patient à l'un ou l'autre composant du premier médicament prescrit ou de passer à un produit générique ou un médicament moins cher qui apparaîtrait ultérieurement sur le marché.

Enfin, un nouveau formulaire standardisé de demande d'autorisation de remboursement sera mis à la disposition des médecins traitants. Il sera valable pour toute une série de médicaments ayant le même mode d'action thérapeutique, afin que le médecin ne doive pas introduire une demande spécifique pour chaque médicament qui est nécessaire à son patient. Ainsi, un seul formulaire suffira pour les médicaments indiqués dans le traitement du SIDA.

Le projet d'arrêté a fait l'objet d'un accord dans le cadre des négociations médico-mutualistes de décembre dernier. Son entrée en vigueur est prévue en juin 2009, a précisé vendredi un communiqué du cabinet de la ministre de la Santé.

Commentaires

P.S.

Pour mieux comprendre les liens psychisme-corps et ce que des découvertes scientifiques incontestées ont pourtant bien mis au jour :
http://www.psychobiologie.eu

Écrit par : Baudouin Labrique | 15/02/2009

Les commentaires sont fermés.