Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

13/02/2009

Les gencives et le sida

Un acide émis dans la bouche à cause d'une maladie des gencives stimule la prolifération du virus du sida dans l'organisme, a révélé jeudi un chercheur japonais, une découverte présentée comme une première.

Le professeur Kuniyasu Ochiai, qui dirige le département de microbiologie à l'université du Japon à Tokyo, s'est penché sur un groupe de bactéries à l'origine de la maladie périodontique, une affection qui s'attaque aux structures osseuses des gencives.

Ces bactéries produisent une grande quantité d'acide butyrique, qui entrave le fonctionnement des enzymes HDAC chargées de freiner la prolifération du virus du sida dans l'organisme, a-t-il expliqué à l'AFP.


Des expériences in vitro ont montré que le virus se développait beaucoup plus rapidement dans des cellules contenant les bactéries responsables de la maladie périodontique et de l'acide butyrique, a-t-il poursuivi.

"Une maladie périodontique peut provoquer le développement (du sida) chez des personnes séropositives, bien que la probabilité dépende largement de leur résistance physique", a conclu M. Ochiai.

Il s'est inquiété que "des personnes ignorant être porteuses du VIH puissent développer le sida à cause d'une maladie périodontique".

Des recherches avaient déjà établi un lien entre des maladies de gencives et le diabète ou des défaillances cardiaques, mais aucun rapport avec la stimulation du sida n'avait à ce jour été démontré, a assuré le professeur. Son étude a été réalisée en commun avec Takashi Okamoto, un professeur de biologie moléculaire à l'université de Nagoya (centre). Elle doit être publiée dans l'édition du mois de mars de la revue américaine Journal of Immunology. Les chercheurs veulent désormais confirmer leur découverte en faisant des tests sur des animaux.

Les commentaires sont fermés.