Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

19/01/2009

Les francophones plus lourds

En comparaison avec tous les autres pays participant à l’enquête HBSC, la proportion de jeunes de la Communauté française en surcharge pondérale est dans la moyenne de l’ensemble des pays, et ce, quel que soit l’âge (11, 13 et 15 ans). Une nouvelle qui se veut donc rassurante, même s’il n’y a pas de quoi pavoiser...

Par contre, au niveau purement belge, la proportion de jeunes en surcharge pondérale (filles et garçons) à l’âge de 11 ans est un peu plus élevée en Communauté française qu’en Communauté flamande.
Cette différence entre les jeunes francophones et les jeunes Flamands s’accentue avec l’âge. L’enquête démontre encore que les garçons sont plus sujets que les filles à présenter une surcharge pondérale.
Parmi les garçons, 10,5 % déclarent suivre un régime pour 24,8 % parmi les filles.
Les filles pratiquent non seulement plus souvent un régime mais sont aussi également plus nombreuses à déclarer avoir besoin de maigrir (sans pour cela suivre un régime), une donne qui se maintiendra d’ailleurs dans le temps.
Par ailleurs, en matière d’habitude d’hygiène, l’enquête montre que 92,8 % des jeunes (tous âges et sexes confondus) se brossent les dents au minimum une fois par jour. Le brossage biquotidien tel que recommandé ne concerne que 59,5 % des jeunes.

Les garçons sont plus actifs physiquement que les filles et cette différence entre les sexes reste présente, que ce soit en primaire ou en secondaire.

De manière générale, parmi les activités multimédias, on constate que la télévision reste une activité sédentaire fort répandue chez les jeunes mais concurrencée par d’autres médias comme l’ordinateur et les consoles de jeux.
Presque un jeune sur cinq passe de longues périodes (4 h ou plus) par jour.
Qu’on se le dise, cette grande consommation des programmes télévisés est plus fréquente parmi les jeunes de l’enseignement secondaire en filière professionnelle.
La proportion de jeunes qui regardent 4 h ou plus la télévision les jours d’école est plus importante dans l’enseignement professionnel que dans le technique et dans le technique par rapport à l’enseignement général.
La présence de la télévision pendant les repas familiaux serait associée à une consommation plus fréquente de snacks et moins fréquente de fruits et légumes par les enfants.
Plus d'infos: Contacts: Isabelle Godin mail: igodin@ulb.ac.be. Ces brochures sont disponibles gratuitement: En les téléchargeant au format pdf: www.ulb.ac.be/esp/sipes - onglet Publications. En les commandant à l'adresse suivante (dans les limites du stock disponible) : Service d’Information. Promotion Education Santé – SIPES, Ecole de Santé Publique de l’ULB, CP 596.  Route de Lennik 808; B - 1070 Bruxelles. Tél.: 32 (0)2 555 40 81. Courriel : zelmaach@ulb.ac.be

Les commentaires sont fermés.