Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

15/12/2008

Pollution de votre maison

Les risques pour la santé des polluants dans l'habitat

Virus, bactéries, poussières, champs électro-magnétiques, bruit urbain, poisons chimiques ou moisissures sont autant d'ennemis qui séjournent dans l'habitat et attaquent la santé, selon une quinzaine d'experts européens réunis à Strasbourg. "Sur 905 matelas et oreillers analysés au courant des quatre dernières années, pas moins de 34% étaient fortement contaminés soit par des biocides soit par des retardateurs de flamme similaires au Sarin", a indiqué Ralph Baden, du ministère de la Santé au Luxembourg. Le Sarin est une substance si toxique qu'elle a été classée "arme de destruction massive" par l'ONU.


Les polluants les plus fréquemment trouvés sont des biocides tels que la perméthrine (33%), l'Eulan (13%), les retardateurs de flamme organo-phosphorés (38%) et les moisissures (12%), a-t-il dit. Mais les champs électromagnétiques à basses (18%) ou à hautes fréquences (11%) contribuent aussi fortement à la pollution des logements, selon lui.

Pour Gerd Oberfeld, du Département de la Santé publique à Salzbourg (Autriche), "les champs électromagnétiques sont l'une des questions les plus ignorées dans les domaines de l'environnement et de la santé publique, notamment en ce qui concerne les enfants". "Des millions de personnes s'exposent quotidiennement ou exposent les autres pendant des minutes, voire des heures à des micro-ondes émanant de téléphones portables", a déploré l'expert pour qui il paraît "urgent" de mettre en place un programme-cadre sur ce type de pollution en matière de santé publique.

D'autres experts ont évoqué les maladies multisystèmes causées par l'environnement, telle que la sensibilité chimique multiple, ou les effets de la pollution environnementale sur la fécondité, le système immunitaire, la maladie de Parkinson ou la dépression. La conférence était organisée par la commission de l'Environnement du Conseil de l'Europe qui prépare un rapport et une recommandation pour une meilleure prévention des risques sanitaires liés à l'environnement.

Les commentaires sont fermés.