Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

15/10/2008

Un premier "bébé-médicament" en Espagne

Le premier bébé espagnol sélectionné génétiquement pour guérir son frère aîné d'une grave forme d'anémie congénitale est né dimanche dernier à Séville, a annoncé mardi le Service andalou de la santé (SAS) dans un communiqué.

Le nouveau-né, prénommé Javier et pesant 3,4 kg à la naissance, est le fruit de la sélection in-vitro d'un embryon exempt de l'anomalie génétique dont souffre son frère aîné de six ans, qui a ensuite été implanté dans l'utérus de sa mère. Le sang du cordon ombilical du nouveau né va être greffé, par injection, à son frère dans l'espoir de le guérir de sa maladie, une bêta-thalassémie majeure, la forme la plus grave de cette anémie génétique due à une anomalie des gènes de l'hémoglobine.

L'objectif est que les cellules saines du nouveau-né colonisent la moelle osseuse (la "fabrique" des cellules sanguines) du frère malade et lui permettent ainsi à son tour de fabriquer des globules rouges sains. "Les possibilités de guérison de l'enfant après la greffe sont très élevées", selon le communiqué des autorités sanitaires d'Andalousie. La greffe devrait avoir lieu d'ici une vingtaine de jours et il y a entre 70% et 90% de chances qu'elle ne soit pas rejetée, ont expliqué en conférence de presse les médecins de l'hôpital Virgen del Rocio de Séville où est né l'enfant.

Ce type de naissance sélectionnée d'un bébé, surnommé "bébé-médicament" car susceptible de pouvoir donner des cellules pour guérir un membre de la fratrie intervient généralement quand on n'a pas pu trouver de donneur de moelle osseuse compatible avec le petit malade pour faire une greffe.  La bêta-thalassémie, dont il existe trois variantes plus ou moins sévères, est une maladie répandue dans les populations du bassin méditerranéen, l'ensemble du Moyen-Orient, le sud et l'est de l'Asie, l'Afrique et les Antilles. (AFP)

Les commentaires sont fermés.